La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

De l’oppression londonienne

Posted by Van Breukelen sur 2 juillet 2008

La ville aux cinq aéroports qu’est Londres m’a accueilli l’espace de quatre jours parmi des milliers et des milliers d’autres. Je l’avais vu sinistrée dans les années Thatcher, la voici trépidante, hype, tentaculaire, chère, chère, chère. Lors de ma première visite, je découvrais les classiques, de Big Ben à Madame Tussaud et de Westminster à Buckingham Palace. Cette fois-ci, rien de tout cela, une plongée dans le Londres grouillant, ensardiné sur des trottoirs trop petits tandis que les files de voitures chics – jamais vu autant de Bentley, Aston Martin et autres Rolls-Royce – attendent une hypothétique voie libre.

Le stress de la mégalopole m’est tombé sur le coin de la figure comme un coup de poing inattendu. Pas le temps de sourire de l’avertissement inalassablement répété dans les stations de métro – le célèbre Mind the gap -, pas le temps de regarder là où il faut regarder avant de traverser – damned circulation à gauche – pas le temps de souffler dans l’asphyxie des gaz d’échappement. Londres est une ville où on va de l’avant et le seul endroit où l’on peut s’arrêter est évidemment le pub – souvent bondé et dont l’accueil est à la mesure du stress général.Clapton Hyde Park 28 juin 2008

L’ami qui m’accueillait m’a alors livré la vérité ultime sur Londres. La ville est grande, mais tout est petit. Les trottoirs sont petits, les rues sont souvent étroites, les métros sont  ramassés sur eux-mêmes, les appartements sont compressés. Est-ce que tout le monde court pour trouver de l’espace ? Peut-être. En tout cas, on comprend l’attrait pour les parcs.

Hampstead HeathHyde park, Hampstead Heath et autres sont tout le contraire de Londres : énormissimes, verts, détendus, respirables. Je ne voulais plus les quitter. Hampstead parce que j’y circulais enfin à l’aise, Hyde parce que, même au milieu d’une foule compacte de grosso modo 70’000 spectateurs, Eric Clapton m’avait donné un espace céleste.

Van Breukelen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :