La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

La fin du monde, ce sera le 10 septembre

Posted by dragon buté sur 6 septembre 2008

A l'intérieur du collissionneur de particules.

A l'intérieur du collisionneur de particules.

Dragon buté est friand des choses drôles et un peu inquiétantes. Et il a lu il y a quelques jours une nouvelle de cet acabit. Plusieurs chercheurs, dont certains renommés, ont déposé plainte auprès de la Cour européenne des droits de l’homme pour « risque de fin du monde ». Dans leur ligne de mire: le grand accélérateur de particules qui est construit par le CERN près de Genève.

Selon ces éminentes éminences, les collisions de particules qui seront effectuées pourraient « favoriser l’apparition de micro-trous noirs. Ces derniers pourraient aspirer le monde et le faire disparaître ». Rien que ça.

Bon, les plaignants ont été déboutés par la Cour et un rapport a démonté leur théorie. Mais la question demeure tout de même: assistera-t-on à la fin du monde le 10 septembre, jour de la mise en oeuvre de ce Grand collisionneur de hadrons (aussi appelé LHC)?

Car même si un plainte pour « risque de fin du monde » fait sourire, certains chiffres font aussi réfléchir. Le LHC, qui est aussi la machine la plus grande jamais construite par l’homme, consiste en un anneau souterrain de 27 kilomètres dans lequel des protons et des ions de plomb vont être accélérés et vont entrer en collision à des vitesses encore jamais atteintes. Ces expériences pourront « ponctuellement provoquer des températures 100’000 fois supérieures à celle du soleil », nous dit-on. 100’000 fois, tout de même. 100’000 fois quinze millions de degrés! Espérons que les parois du LHC soient bien isolées, hein?

Joli, mais sera-ce agréable de passer à travers?
Joli, mais sera-ce agréable de passer à travers?

De plus, le rapport d’évaluation sur les risques de la manoeuvre reconnaît que des trous noirs, minuscules mais des trous noirs quand même, seront générés lors des collisions. Si j’ai bien compris, c’est le but de la chose: recréer les conditions qui ont prévalu juste après le Big Bang et découvrir le boson de Higgs, sorte de pierre philosophale de la recherche nucléaire, qui permettrait d’expliquer l’origine de la masse. Pour mieux comprendre le tout, vous trouverez une très bonne vulgarisation ici.

Et enfin, il faut aussi savoir que le CERN est assez pressé de coiffer au poteau ces sacrés Américains, qui sont eux aussi à la recherche du boson en question.

Tout cela est bel et bon, et la curiosité scientifique sur l’origine de la matière est hautement louable. Mais Dragon buté, qui n’est pas plus peureux qu’un autre, se trouve quand même un peu ébranlé par ces perspectives. Lui qui n’aime que le climat scandinave n’est pas sûr d’apprécier les températures qui séviront sous ses pieds (il habite à Genève et sera donc aux premières loges si la fin du monde se pointe). Il n’est pas sûr d’apprécier non plus les « minuscules » trous noirs qui seront créés. Car les trous noirs, ça bouffe la matière. Et même s’il aimerait parfois croire qu’il est autre chose que de la simple matière mise bout à bout, Dragon buté sait que c’est pile poil ce qu’il est.

Mais bon, votre dévoué ne souhaite pas faire dans le dramatique. Car les médias s’en chargent très bien sans lui. Il veut juste dire que certaines nouvelles drôles et un peu inquiétantes peuvent devenir moins drôles et plus inquiétantes quand on y réfléchit.

Pour terminer, l’esprit mal tourné de votre empressé a conçu cette idée cocasse: il serait finalement assez ironique que l’homme disparaisse subitement des suites de sa curiosité, plutôt qu’après la mort lente et douloureuse de son environnement par exemple. Une belle façon de mourir, en cherchant l’origine de notre naissance.

Bref, tout cela pour dire: rendez-vous le 10 septembre pour voir si nos éminences plaignantes avaient raison ou tort.

Dragon, que tout cela n’empêche tout de même pas de dormir.

Le CERN en trois minutes:

Crédits photos: -Kj et Jurveston sur Flickr.

Publicités

5 Réponses to “La fin du monde, ce sera le 10 septembre”

  1. patoudoux said

    Effectivement, je vois bien la une des journaux au lendemain de l’immense trou noir qui aura englouti la terre entière: « l’homme piégé par sa propre intelligence ».

    Mais en fait, il n’y aura pas de journaux le 11 septembre, puisque la terre aura disparu. Glurp!

    A part ça, soyons sérieux! Voici un article de Libé paru vendredi traitant de la question. Un article qui rassure et inquiète à la fois…

    http://www.liberation.fr/transversales/futur/350201.FR.php

  2. Beulemans said

    Beulemans vous invite à déguster une bonne « Mort Subite » bien fraîche, la gueuze de circonstance. Rendez-vous à la brasserie le 9 septembre dans la soirée. Pour tuer le temps (parce qu’il faudra bien le tuer ce castar là aussi une fois), on visionnera les cassettes du 11 septembre 2002. Et puis Beulemans a peut-être encore dans ses archives des cassettes sur la fin du monde annoncée par les Témoins de Jéhovah dont il a été lui-même témoin de l’échec dans les années soixante. Qu’est-ce qu’on va rigoler.

  3. blongo said

    Blongo pense aussi se faire une bonne bouffe le 9 septembre, histoire de savourer un bon morceau de viande une dernière fois, sans penser aux affreux bosons qui vont bouffer notre viande à nous d’ici peu.

  4. tatajac said

    Mais non dragon futé le trou noir c’est pour plus tard … le réchauffement promis ou l’enfer à choix.
    Alors blongo bonne bouffe pour le 9 septembre … au menu steak aux bosons !
    Salut

    tatajac

  5. […] camp, la politique se spectacularise et aime dramatiser, les OGM, le génie génétique et même un collisionneur de hadrons génère des peurs avant des résultats. La peur du chômage va-t-elle à nouveau hanter les esprits […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :