La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

L’imprimante est un consommable

Posted by Van Breukelen sur 19 septembre 2008

D’habitude, lorsque vous cherchez des « consommables » dans un magasin d’informatique, cela signifie des cartouches d’encre de la même manière que des comestibles signifient, mais c’est peut-être un helvétisme, des poissons. Allez comprendre.

Bref, de l’eau a coulé sous les ponts depuis ma première imprimante à aiguilles sur papier continu – enfin quand je dis « ma », c’était plutôt celle de mon père qui avait acheté aussi un Commodore PC de 10 mégas de mémoire, le top, et un écran monochrome Hercules. Il fallait passer deux jours à comprendre le MS-Dos, puis trois semaines à trouver un informaticien qui le comprendra pour vous, et six mois d’apprentissage sur le logiciel Wordstar dont vous avez l’interface ci-contre. Il fallait, je crois, presser Ctrl + print + B pour obtenir des caractères gras, à moins que ce ne soit alt+shift+tab+b ou encore Shift+&+&ç%*&+ »Saloperie de putain de machine de merde »+ « Où est l’aide de ce truc? ». Le retard sur Macintosh était alors incommensurable. Mais je m’égare – nostalgie, nostalgie.

Donc l’imprimante était alors un objet cher, qui imprimait mal, sur du papier moche qu’on devait déchirer le long des bords, mais parfois on allait jusqu’au centre de la feuille. et il fallait tout recommencer sans parler des lignes qui s’imprimaient sur la pré-déchirure. C’était le progrès. Il n’y avait alors pas besoin de consommables, je crois.

Maintenant, on a l’imprimante laser. C’est mieux. Mais surtout, c’est pas cher. A tel point que j’ai entendu l’autre jour un vendeur qui conseillait à sa cliente d’acheter une imprimante laser à 60 euros, de l’utiliser jusqu’à la mort de la cartouche (aux deux-tiers pleine) et de mettre l’imprimante à la poubelle ensuite pour en acheter une autre. Eh oui ! L’imprimante coûte désormais moins cher que la cartouche qui permet de l’alimenter ! Etonnant, non ?

Bienvenue dans la société de l’hyper-consommation.

Van Breukelen

Publicités

3 Réponses to “L’imprimante est un consommable”

  1. Beulemans said

    Eh bien ça est une fois une coicidence:Beulemans avait le même ordi de merde et la même imprimante!

  2. blongo said

    C’est bien beau tout cela, mais votre blongo souhaite narrer une piètre expérience récente à cause de ces saletés de bestioles informatiques. A main gauche, il y avait une imprimante en toute bonne forme apparente, fière et majestueuse. A main droite, il y avait un ordi splendide et espiègle. Un cadre idyllique. Mais impossible d’établir une communication entre les deux objets, malgré de nombreux efforts. L’ordi, buté, ne cessait d’affirmer qu’il n’y avait aucune imprimante à proximité, mensonge flagrant et éhonté. L’imprimante, elle, se contentait, d’émettre des grrr et szwiiiip hargneux. Non, mais je vous jure, être pris pour un imbécile par deux objets idiots…

  3. dragon buté said

    Ahhh, que je vous trouve candides, vous tous! D’une candeur tout à fait charmante. Etre pris pour des imbéciles par des objets idiots, c’est devenu notre quotidien. Il suffit de songer aux heures passées devant la télé (et combien la télé est un objet idiot) pour se rendre compte que le plus idiot de tous, ce n’est à coup sûr pas l’objet!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :