La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Bénabar, conteur si peu « infréquentable ». Critique

Posted by dragon buté sur 23 octobre 2008

Un peu plus grave, mais pas "infréquentable"

Un peu plus grave, mais pas infréquentable

Bénabar est un bon gars. Le gendre idéal. Celui sur qui on peut compter et qui ne vous déçoit jamais.

Mais comme tout bon gars qui se respecte, il sait aussi que ça rapporte plus dans la vie d’être un méchant garçon qu’un gentil pigeon. Pour son sixième album, il veut donc se faire « infréquentable« . C’est peine perdue, malheureusement, il devra se faire une raison. Mais il résulte de cette tentative avortée un très beau disque, fidèle à l’esprit Bénabar.

On retrouve le Bénabar raconteur du quotidien et des petites choses. Avec lui, l’amour peut se transformer en sentiments les plus bas, un week-end à la campagne est l’occasion de se moquer des citadins et de leur manie « retour à la terre », une tournée dans les bars provoque une crise existentielle.

Ca ne révolutionne certainement pas la chanson française (et ce n’est pas ce qu’il veut). Mais les thèmes sont souvent si justes et si sincères que l’on ne peut être que touché. On se prend à rire en écoutant les paroles de Bénabar, et ça, c’est un sacré talent. En particulier dans « Les numéros« , qui recense tous les chiffres et codes que le cerveau d’un homo informaticus doit retenir s’il veut rentrer chez lui, appeler ses amis, répondre aux sollicitations de l’administration et démarrer son ordinateur.

Autre réussite, « L’effet papillon », titre phare de l’album. Chanson engagée, elle parle avec une légèreté tout bénabarienne des perversités du monde occidental, des conséquences du réchauffement climatique (il n’y a que l’ours blanc qui est étonné quand sa banquise se met à fondre) et à nos petits travers (« si tu mets une claque au videur, courir très vite tu devras »).

Globalement, le propos se fait peut-être un peu plus grave que sur les précédents albums, mais le ton reste résolument ironique et moqueur (de soi).

Pas de grande révolution, mais une évolution dans l’orchestration par rapport à « Reprise des négociations ». Ici, la guitare a remplacé le piano. Cela donne un plus de rythme sur de nombreuses chansons. C’est bien fait, léger et cela accompagne parfaitement la voix « parlée » de Bénabar. En revanche, on aime un peu moins les titres plus mélancoliques et moins légers (Malgré tout, notamment).

J’ai malgré tout aimé fréquenter cet infréquentable Bénabar. Même si, fidèle à mon surnom, j’aurais préféré qu’il se fasse encore un peu plus félon…

Dragon buté, jamais content..

Credit photo: 64k.be sur Flickr

 

Publicités

5 Réponses to “Bénabar, conteur si peu « infréquentable ». Critique”

  1. Beulemans said

    Pour Beulemans, le pseudo Bénabar fait un peu éléphant pilier de bar pour petits enfants

  2. […] de ces clones qui se sentent obligés de raconter les petites choses de la vie et du quotidien. Bénabar le fait pas mal, laissons-lui le créneau. Manu Larrouy conte lui des petites fables, il apostrophe […]

  3. jessica said

    se serais bien qu’ils mettes ses paroles pour que l’on puisse les imprimer

    ps: benabar est mignon

  4. kryptosfan said

    Bonjour ! I’m travaillant à un chiffre dans la statue Kryptos à la CIA et a eu la grande idée qu’il pourrait être dans une langue différente. J’ai eu du français et de l’Espagnol dans le lycée mais pas assez essayer un chiffrement par substitution et espérer cet I’ ; crochet de ll les mots de droite. Est-ce que vous savez des bons programmes en ligne ou avez des suggestions de ce que je pourrais essayer ? I’m allant rechercher des blogs de WordPress discutant des codes et des chiffres (si tout va bien) ainsi si je visitais accidentellement votre emplacement et il n’a rien à faire avec des codes/chiffres/puzzles, I’m vraiment désolé. Merci pour n’importe quelle aide n’importe qui peuvent me donner.

  5. http://pth24d86.tumblr.comparajumpers kodiak

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :