La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Heureusement qu’Obama s’appelle Obama. Tout ce qu’on a évité…

Posted by blongo sur 12 novembre 2008

Avec Obama, on l'a échappé belle, et pas que pour les raisons que l'on imagine

Avec Obama, on l'a échappé belle, et pas que pour les raisons que l'on imagine

Les Américains sont vraiment un peuple à part. A peine une semaine après la brillante élection de Barack Obama à la tête du pays, il faut à nouveau souligner leur comportement étrange. En effet, depuis le vote, les maternités regorgent de petits Barack et de petits Obama. Une habitude qui a cours apparemment à chaque élection d’un nouveau président, mais qui était tombée en désuétude avec George W.Bush. Bon, il faut dire qu’appeler son fils George, c’est un peu regard, le nommer Bush, c’est ridicule et peu flatteur, et choisir W. c’est quand même le lancer un peu mal dans la vie.

Mais tout de même. Pour Barack, on peut encore comprendre l’originalité du choix, surtout que ce prénom originaire d’Afrique de l’Est signifie « bénédiction », ce qui en jette pour un fiston. Mais Obama, même si cela sonne assez bien à l’oreille (Obladi, Obama, Obladi, Obama aurait dit les Beatles), n’a rien d’un prénom, il faut s’en rendre compte. Déjà que les filles prénommées Reagan sont toujours à la mode. Et que les Lincoln continuent à pulluler à travers le pays pour une raison encore obscure.

Mais tentons d’imaginer ce qui ce passerait si tous les Etats procédaient de la sorte… Dans une vingtaine d’année, aux Jeux olympiques, le 100 mètres masculin regrouperait un Sarkozy Dupont, un Merkel Grabsch, un Berlusconi Ferrara, un Zapatero Lopez, un Brown Smith, un Jintao Ming, un Chavez Gonzalez et le fameux Obama Jones. Et que dire du Poutine Smirnov (Medvedev est déjà ringard alors qu’il est toujours au pouvoir… Si, si rappelez-vous, ce n’est officiellement pas le capitaine Vladimir qui dirige le pays), suspendu pour dopage juste avant la compétition?

Et on a encore eu de la chance que le président des Etats-Unis ne soit pas originaire de Finlande et s’appelle Kattilakoski ou Kuuvasniami. Ou Norvégien (Mikkelsplass ou Ahavanjamoe). Ou turc (Suleimanoglu ou Türkyilmaz). Ou porte un nom polonais demandant une bonne maîtrise de l’alignement des consonnes: Szczypkowsky (si si, il existe vraiment) et Wryszcz (de quoi donner le tournis aux joueurs de scrabble). Au Japon, la palme reviendrait à un Hirashikiyamairihata…

Les "Happy Birthday" Barack vont pleuvoir à l'avenir

Les "Happy Birthday Barack" vont pleuvoir à l'avenir

Il paraît aussi que les noms de famille les plus longs que l’on recense en France sont Randrianampoinimeria et Andrianirinaharivelo, pour ceux qui ne sont constitués que d’un seul mot, et Tram Vinh Tan Tan Gapregassam, pour les noms composés. Et cela sans tenir compte des noms à rallonge appréciés de la noblesse, tel que Pourroy de l’Auberivière de Quinsonas-Oudinot de Reggio. Comme prénom, ça devient trop fatigant ou trop tape-à-l’oeil.

Et on ne se prononcera pas sur les énormes dérives qui auraient pu se produire si le nouveau président s’était appelé Qu ou Cul, Salkon, Nichon, Saquavain, Grololo, Triplebuse ou Ptizizi. Ou tout autre patronyme dur à porter. On dit d’ailleurs qu’il y a 400 personnes qui se nomment Salope en France. Sans oublier les nombreux Monsieur et Madame Prout. Et les quelques Queulevée. Il paraît même qu’il y a près de mille Connard dans l’Hexagone. Et heureusement un de moins dans le Bureau ovale…

Voilà, il fallait que ça soit dit, histoire d’éviter de nommer un Raymond Lanusse ou une Bernadette Grossein à une présidence quelconque. 

Et, euh, désolé pour ce cours d’anthroponymie improvisé…

blongo

Crédits photos: shastio et robokow sur flickr

Publicités

3 Réponses to “Heureusement qu’Obama s’appelle Obama. Tout ce qu’on a évité…”

  1. Anonyme said

    Ben j’espère pas que mon prénom ait été inspiré par mon compatriote bernois qui a ému toute la nation ce matin en affirmant qu’il se retirait pour le bien de l’armée suisse!

  2. samlegrand said

    Ni mon pseudo d’ailleurs…

  3. blongo said

    D’un autre côté, tu pourrais t’appeler Hans-Rudolf le petit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :