La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Gare à l’abus de manette!

Posted by blongo sur 26 février 2009

L'arme du crime

L'arme du crime

De mon temps, lors de nos jeux enfantins, on risquait au pire de manger un peu de sable, de tomber à vélo ou de se faire piquer par une guêpe. Voire de recevoir un bon coup de pied dans le derrière de la part de la voisine acariâtre et en colère de voir qu’on avait renversé son bac à géranium. Maintenant, tout cela est oublié. Nos chères têtes blondes risquent beaucoup plus gros: le « Palmare PlayStation Hidradenitis ». Cela fait froid dans le dos, même Darius en a parlé au TJ. C’est dire l’importance du mal qui risque de nous ronger.

Fraîchement identifié, le « Palmare PlayStation Hidradenitis » est une maladie touchant les malheureux enfants qui auraient abusé de jeux vidéo. Ne riez pas, l’affaire peut être grave pour le môme qui ne peut décoller ses yeux de sa PlayStation et ses mains de ces vicieuses manettes. Des lésions pour le moins douloureuses sur la paume des mains qui perdurent pendant des semaines, c’est pas rien. D’affreuses taches rouges et des mains à faire pâlir de jalousie la pire des sorcières, voilà ce qui attend tout bambin qui abuse de la manette.

Les yeux, le cerveau, les mains tout se déglingue avec les jeux vidéo

Les yeux, le cerveau, les mains tout se déglingue avec les jeux vidéo

Et cocorico, euh non meuh meuh meuh, ce sont des Suisses qui ont identifié ce nouveau phénomène aussi médical que social. Une équipe des Hôpitaux universitaires genevois a étudié le cas d’une fillette de 12 ans qui présentait « de gros nodules rouges très spectaculaires » sur les mains. Les parents inquiets sont allés voir un médecin et il a fallu une minutieuse enquête pour découvrir l’origine du mal. L’enfant cachait en effet à ses parents qu’elle passait de longues heures avec les mains crispés sur la manette de son jeu favori. L’appui frénétique sur les touches et la transpiration qui en découlait ont causé de minuscules mais sérieuses blessures à la peau.

Les médecins genevois ont été contraints de priver la môme non pas de dessert mais de console. Il a fallu au moins une dizaine de jours d’abstinence pour venir à bout de l’inflammation de la peau. Les lésions ont fini par disparaître spontanément. Mais grâce à ce cas, le seul répertorié à ce jour selon les scientifiques suisses, on sait désormais que le jeu vidéo peut non seulement tuer les neurones et mener à la limite de la folie, mais aussi avoir des conséquences sévères sur le physique.

Et blongo, il dit, ce vieux conservateur démagogue, que nos jeunes auraient meilleur temps de jouer aux billes ou à la marelle. C’est moins risqué.

Crédit photos: james et fbjvm08 sur flickr

Publicités

11 Réponses to “Gare à l’abus de manette!”

  1. Beulemans said

    Et en plus il paraît que la manette rend sourd

  2. patoudoux said

    Eh blongo, on voit que t’es un vieux réactionnaire… T’as pris une vieille manette de Super Nintendo pour illustration. Depuis, trois nouvelles consoles ont envahi le marché… La N64, la Gamecube et maintenant la Wii… Retourne chez ta mère jouer au bac à sable!

  3. az said

    La n64, la gamecune et la wii, on parle de consoles de jeux pas de jouets 😉

  4. dragon buté said

    Oh, dites les jeunes, un peu de respect pour les pauvres trentenaires dépassés…
    Non mais!

  5. Anonyme said

    N64 est le numéro d’une Nationale, « wii » est ce qui précède « da » dans l’expression « wii da », mais la gamecune, ça est un mystère insondable pour le vieux Beulemans qui retourne à son bon vieux houblon

  6. Coquelicot said

    Très chers tous, vieux, jeunes et manipulateurs (du latin « manus » …comme manette) !!

    Selon mon dictionnaire de Moyen Français – 1300 à 1500 – moi qui ne suis qu’un français moyen – le mot manette peut provenir :
    – soit de « mainette » qui est soit une « petite main » soit une menotte cequi renforce la notion de surdité exprimée par Beulemans qui pour être brasseur n’est pas pour autant un branleur !!

    – soit de « manier » qui veut dire :  » Toucher de ses mains, tâter, caresser », le tout selon cette chère Christine de Pizan née à Venise vers 1364 et morte en 1462 au monastère de Poissy !!

    Je pose une question maintenant !! Oui, je pose une question : Que foutait (si j’ose dire) cette Reine Christine d’un autre temps dans un monastère ? Hein ? Qu’est-ce qu’elle y foutait ???

    Hé bien, je vais vous en faire la cruelle révélations mes amis !!

    Quand vous saurez que cette Christine est considérée comme la première femme de lettres ayant vécu de ….sa plume!!! Beulemans avait raison !!

    Avec tous mes regrets d’avoir, ce soir, semé encore une fois la masturbation ….heu ..pardon… la perturbation sur votre oueb calviniste !!
    Bonne nuit
    Guy

  7. Beulemans said

    Oui, Coquelicot et selon mes sources perso, Christine était surnommée la chaude Pizan.
    Dans quoi, je l’ignore…

  8. Coquelicot said

    Vois-tu, cher Beulemans, moi aussi, j’ai mes sources.

    Certaines remontent à la nuit des temps, au moyen âge, comme ce cher vieux dictionnaire du moyen français (de 1300 à 1500) déjà évoqué et qui ne me quitte pas.

    Toi, tu restes sur une Question à propos de Pizan ou Pisan d’ailleurs : « Dans quoi, je l’ignore » demandes-tu mon cochon !!

    Hé bien, au vu de mes recherches approfondies (il le fallait bien, n’est-ce pas), je pencherais pour un HANAP ! Le hanap qui se prononce avec une « H » aspirée, comme la plume précitée.

    La plupart des citations que je trouve à propos de hanap, il est question de boire !! Là, ça te vas Beulemans, hein ??

    Quelques exemples :

    « Il rechigne, il tempeste, pos et henas reverse,
    Et par mi son celier va et vient et traverse,
    Comme tous forsenez, quant son service exerce
    Et respont à chascun toudis à la traverse,
    Comme homs plus eschaufés c’un verras que l’en berse. »

    (MACH., Compl., 1340-1377, 266)

    Non de Dieu Beulemans ! Des hommes échauffés comme des verrats ….nous touchons au but !

    L’abréviation « MACH » de mon dico, c’est, évidemment Beulemans, pour Guillaume de Machaut, né vers 1300 et mort en 1377, qui était le plus célèbre écrivain, poète et compositeur français du XIVe siècle. Machaut est probablement né et a reçu son éducation dans la région de Reims et son nom dérive de son lieu de naissance, qui serait le village de Machault, à environ 40 kilomètres au nord-est de Reims dans les Ardennes.

    Puisqu’il s’agit d’Ardenne, un petite dernière pour la route :

    « Lors demanda Maugis ou couroux enlumine Un hennap et du vin pour faire medecine (Renaut Mont. B.N. V., c.1350-1400, 459).

    Cette dernière nous ramène à ma chère Ardenne puisque ce Renaut de Montauban n’est autre que le chef d’une bande de loubards carolingiens plus connus sous leur nom de code : « Les 4 fils Aymon » qui mirent un merdier maximum dans l’empire de Charlemagne au point de donner leur nom au point culminant de l’Ardenne française !

    Je te remercie Beulemans de m’avoir permis de faire revivre un peu de ce joyeux temps où, de hanap en plume, de males échauffés en verrats, on pouvait encore partager à la bonne franquette crêtes de coq et gonocoques et qu’honni soit qui mal y pense !!

    C’est ainsi que notre héroïne Christine termina sa vie dans un monastère glacial mais réchauffée tout de même par une chaude pelisse été comme hiver !!

    J’m’en vais vider de ce pas une bouteille d’Abbaye de Bonne Espérance Beulemans ! 75 cl, 7,8°, plus de 5 ans de cave attendu que la date limite de consommation a été fixée à février 2008 !!!

    A la tienne Beulemans

    Guy

  9. Beulemans said

    A la tienne Coquelicot! Sans vouloir paraître ni cuistre ni pédant, j’aimerais cependant esquisser du bout des touches de mon clavier la donnée linguistique suivante.
    Contrairement aux apparences, le mot hanap existe aussi avec un h muet ; la preuve c’est qu’ont dit encore aujourd’hui faire une tache sur l’hanap, ou bien l’hanap phréatique. Ecris au gros Robert de la part de la brasserie pour dire qu’il y a une lacune dans son dico.

  10. Coquelicot said

    Cher Beulemans,

    Je te donne acte que tu n’est ni cuistre ni pédant mais tu ne m’empêcheras pas de penser que des vapeurs d’un brassin bien tassé de la Brasserie Beulemans ont encore produit leurs effets pervers avec ou sans hanap.

    Moi qui suis à la fois libertaire et libertin, je ne reprocherai jamais rien à l’hanap même phréatique !!

    Elle peut bien frayer avec qui elle veut, l’hanap, tout de même !! Et l’hanap de mazout qui suit langoureusement nos pétroliers aux équipages mondialisés, elle est à qui l’hanap de mazout …à nous, rien qu’à nous !!
    Et, à propos d’à qui ??L’hanap aquifère ??? C’est à qui ???
    A se demander qui est le plus buveur des deux, tu ne crois pas ??
    Alleye, fieu ! Bonne nute !
    Guy

  11. Ann Tharin said

    …et Word scrapper ca fait des nodules aux mains ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :