La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Le travail, c’est dangereux pour la santé

Posted by Van Breukelen sur 8 mars 2009

multitaskingVan Breukelen, cela fait une semaine qu’il devait écrire ce post. Alors, il se met quand même au travail au rythme corse. Ou à celui du balayeur ivrogne du « Bouclier arverne » quand Astérix était encore Astérix, vous savez, « une demi-dalle, je souffle un peu, une autre demi-dalle, je souffle un peu »… La cosse ? Boaf, oui, peut-être, mais j’ai une excuse. Les bourgeois, je ne sais pas pour les cochons, plus ils travaillent, plus ils deviennent bêtes.

C’est scientifique. Travailler trop, devenir workalcoholic, ça grille les neurones. Des chercheurs finlandais ont mesuré l’effet de longues heures de travail sur les capacités cognitives d’individus d’âge moyen. Eh bien ceux qui travaillaient davantage (entre 41 et 55 heures) ont moins bien réussi que ceux qui avaient des semaines de moins de 40 heures.La démonstration est imparable même si on peine à identifier les raisons de cette dégénérescence avant l’heure.

De cela, on tirera au moins trois enseignements:

  • Sarkozy doit tout de suite arrêter son slogan abêtissant  « travailler plus pour gagner plus »
  • La Confédération helvétique doit voter la semaine de moins de 40 heures pour raisons médicales urgentes
  • Les surmenés cadres supérieurs des grandes banques mondiales viennent de comprendre grâce à cette fine équipe finlandaise les raisons profondes de la crise économique

Van breukelzzz

Publicités

Une Réponse to “Le travail, c’est dangereux pour la santé”

  1. Beulemans said

    Eh bien ça ce que Beulemans y dit depuis toujours: le sommeil c’est la santé, d’ailleurs, le sommeil éternel prouve bien que c’est efficace: t’as pas un mec qui se réveille. Pas zo-ot quand même une fois! Même le houblon pousse tout seul. Et pour la fermentation, il faut disposer de l’art exigent du laisser-faire. L’action est néfaste. Le travail tue. Il y a plus d’accident chez les travailleurs-opprimés-de-tous- les-pays-unissez-vous que chez les gentils de l’au-delà. Gloire à la cosse. Honneur aux feignasses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :