La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Le Dr House râle, ronchonne, renâcle et écrit aussi. Critique de « Tout est sous contrôle »

Posted by dragon buté sur 17 mars 2009

Agaçant, tout comme le Dr House

Agaçant, tout comme le Dr House

Est-il encore quelqu’un qui ne connaisse le Dr House? Ce médecin de série TV qui n’aime ni les femmes, ni les hommes, ni les patients, qui n’aime rien. Il ronchonne et adore faire profiter ses proches de sa mauvaise humeur. Il a l’esprit et le mot assassins. Une marque de fabrique qui a fait le succès de la série.

Son interprète, Hugh Laurie, est un excellent acteur. Il a aussi écrit, en 1996, un roman policier qui vient d’être traduit en français et qui fait un tabac (4e position il y a quelques jours sur le classement des meilleures ventes sur fnac.com). Avec un marketing agressif (un bandeau immense sur la couverture du roman avec « Dr House » écrit en grand), on en attendait pas moins.

Eh bien, tout comme dans le programme TV le Dr House lasse, c’est un peu la même chose dans le roman (« The gun seller » en anglais »). Je peux plus le voir, moi, ce Dr House. Pas qu’il soit devenu trop grognon ou trop politiquement incorrect, mais ce seul registre finit par mettre les nerfs des téléspectateurs en boule.

Il en fait des tonnes, et des tonnes toujours identiques. Mais surtout, on perd patience devant les personnages secondaires de la série, qui s’étonnent toujours des impertinences du praticien. A chaque fois ça ne manque pas: « Comment pouvez-vous dire cela, Dr House? » semble être la phrase que les scénaristes veulent place à chaque épisode. On a envie de dire aux intervenants: « c’est un gros con, il l’a toujours été et le sera toujours. Qu’est-ce qui vous surprend encore, bordel? »

Comme on peut le sentir, la série ne trouve pas crédit à mes yeux. C’est un peu la même chose avec « Tout est sous contrôle », en tout cas dans certains de ses aspects. Même si les éminences louent l’esprit sarcastique de l’auteur… Mais une fois n’est pas coutume, commençons par ce qui est bien dans le bouquin.

Le principal atout du roman reste tout de même le personnage principal. Bien qu’agaçant, c’est lui qui mène l’histoire avec décontraction et avec un flegme anglais qui fait son petit effet. Le lecteur suit avec passion les tribulations de ce loser attachant, ancien militaire pris dans une affaire qui le dépasse largement.

Même ton dans le roman que dans la série
Même ton dans le roman que dans la série

Lorsque Thomas Lang refuse le contrat lancé par un sinistre inconnu sur la tête d’un homme d’affaires et qu’il pousse le vice jusqu’à prévenir l’homme d’affaires en question des risques qui pèsent sur lui, il ne se doute pas dans quel engrenage il a mis le doigt. Thomas Lang devra faire face à des hommes de mains patibulaires, des hommes politiques véreux, un groupe de paramilitaires extrémistes et une jolie fille bien mystérieuse.

Une intrigue vraiment très bien menée, comme on le voit. Des péripéties qui s’enchaînent avec facilité, si bien que le lecteur ne vois pas les pages se tourner d’elles-mêmes. Au niveau de l’intrigue, donc, rien à redire: un très bon thriller et un suspens qui dure.

Quant à ce qui ne marche pas dans « Tout est sous contrôle », on l’aura compris, c’est surtout le ton. Soit, l’immensément connu Dr House ne pouvait pas donner dans les bons sentiments. Certes, a priori, on aime l’ironie, le sarcasme et les répliques bien senties. Soit, certes… Mais comme dans la série, Hugh Laurie en fait trop. Son héros, si crédible au demeurant dans ses actions, est incapable d’aligner trois mots sans dérision, railleries ou autres vannes. Et perd du coup pas mal de cette même crédibilité. Il est difficile de croire à un personnage qui, pris au piège par des méchants méchants, sans espoir de s’en sortir, parvient tout de même à vous sortir quelques remarques sarcastiques et bien senties.

Dommage, à vrai dire. Un poil plus de mesure dans l’utilisation de ce ton aurait sauvé le roman.

Et pour terminer sur une note positive, notons tout de même que certaines descriptions subjectives du héros sont un véritable régal. En voici un exemple, p. 148 de l’édition Sonatine:

« Nous descendions Park Lane dans une Lincoln Diplomat bleu clair, choisie parmi trente autres, exactement les mêmes, dans le parking de l’ambassade. N’est-ce pas un pléonasme, pour un diplomate, de se déplace en Diplomat? Hum? Sans doute les Américains aiment-ils les truismes. Peut-être, d’ailleurs, les agents d’assurances américains se promènent-ils dans des Chevrolet Insurance Agent? Ca fait toujours une décision de moins à prendre dans une vie assez compliquée comme ça. »

Maintenant, c’est à vous de voir si vous voulez vous lancer…

Dragon magnanime.

Crédit photo: ostromentsky sur Flickr.

Publicités

5 Réponses to “Le Dr House râle, ronchonne, renâcle et écrit aussi. Critique de « Tout est sous contrôle »”

  1. Ann said

    Je cours à la libraire pour la version anglais…j’ai l’ennui de mon Greg, moi.

  2. mel said

    je l’ai lu le livre en 2 semaines il est formidablement bien écrit
    bisous

  3. sandra said

    j’ai dévoré ce livre comme je dévore la série, et je croit que pour le plaisir, je vais me le relire une 2éme fois car il est vraiment excellent tout comme l’auteur pardon je veut dire génial comme l’auteur. Merci Mr LAURIE.

  4. Nico said

    Tu doit être un fan de Roméo et Juliette,se qui est permis.Maintenant écrire que le livre est raté,alors que sur la présentation du livre tu avance plus de points positifs je trouve sa bizarre.
    De plus tu insiste sur le fait que le livre tire sur la série,se qui est impossible puisque la version original du livre date de 1996 alors que les premiers épisodes de Dr House date de 2004.
    Enfin je tiens a précisé que j’ai lut se livre avec beaucoup de plaisir et beaucoup de calme,et que je préfère lire des histoire où le personnage est garde un sarcasme hallucinant alors qu’il est attaché qu’une histoire ou le personnage se libert avec un bout d’ongle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :