La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Les rares moments vrais de la politique. Jouissif!

Posted by dragon buté sur 11 avril 2009

Les élus étaient déjà sur la Côte d'Azur

Les élus étaient déjà sur la Côte d'Azur

Il y a quelques jours, l’Assemblée nationale française a rejeté le projet de loi Hadopi. Ce texte, voulu par le président himself, prévoyait un durcissement des sanctions pouvant frapper les internautes qui téléchargent illégalement du contenu sur internet. Il aurait ainsi placé la France parmi les pays les plus sévères dans le domaine.

Le volet le plus contesté de la loi Hadopi est le suivant: un contrevenant aurait pu être privé d’accès internet, durant une période allant de deux mois à un an. Et comble de l’absurde: l’internaute qui a été privé d’accès aurait dû continuer de payer son abonnement durant la coupure.

Mais ce n’est pas là le réel objet de ce billet. Le Dragon hyper-surfeur que je suis ne veut pas se prononcer sur l’opportunité de durcir les lois concernant le téléchargement illégal. J’ai en effet une belle théorie concernant les droits d’auteur et leur respect, mais j’ai aussi une pratique un peu différente de la belle théorie.

Ce qui me frappe, c’est le déroulement du vote. Voici une vidéo qui en témoigne. Petites précisions auparavant: l’Assemblée compte normalement 577 députés, vous verrez qu’ils n’étaient pas tous exactement présent dans la salle au moment du vote.

Hadopi a donc été rejeté par 21 voix contre 15. Un total de 541 députés s’étaient envolés vers des contrées plus sereines. 541, c’est beaucoup, quand même. Surtout quand on sait que les élus UMP sont majoritaires et que le texte était vivement soutenu par le gouvernement. Ca la fout mal dans Sarkoland!

Je n’ai pas réussi à dégager une vraie explication sur cet absentéisme soudain. Certains parlent de négligence grave. D’autres estiment que les députés de la majorité ont quitté la salle pour éviter de devoir voter une loi qui ne leur convenait pas. Ou alors, ce sont les vacances de Pâques qui ont tout fait capoter. Mystère. Mais le résultat est là, projet de loi sèchement rejeté, revers pour Sarkozy. Mais j’imagine bien que certains ont dû se faire aussi sèchement tirer les oreilles après ce couac.

L’autre élément qui m’a fait marrer, c’est l’attitude du président de l’Assemblée. Il a l’air dépassé par les événements et semble très mal à l’aise. J’adore ce genre de moments en politique. J’apprécie particulièrement le « Bien, eh bien dans ces conditions » du début, qui veut dire: y’a personne, bordel, que des socialistes, qu’est-ce que je fais,  moi, bordel? Et à la fin: « le texte est… rejeté ». Césure et ton! Et ça, ça veut dire: putain de meeerde, ça va être notre fête ce soir à la maison UMP!

Vraiment drôle. Cela me rappelle toujours un autre grand moment, assez similaire, mais suisse cette fois-ci, que vous pouvez revoir en suivant ce lien. Là encore, un vrai malaise du président de l’Assemblée nationale, lorsqu’il dit « Est élue, Eveline Widmer-Schlumpf ». Le regard qu’André Bugnon lève ensuite sur l’assemblée! On sent qu’il est emmerdé… j’adore. Cinquante fois que je le vois et ça me fait encore rire.

Comme quoi, il existe de vrais moments en politique. Et même les meilleurs conseillers en communication et les politiciens les plus aguerris ne peuvent les cacher tous. Héhé.

Dragon heureux d’avoir revu ces images.

Crédit photo: Richard Ying sur Flickr

Publicités

2 Réponses to “Les rares moments vrais de la politique. Jouissif!”

  1. Beulemans said

    Beulemans n’était pas là non plus, mais pour plusieurs raisons toutes plus valables les unes que les autres: d’abord quand il fait beau Beulemans sait pas rester dedans, deuzio ça était l’ouverture de la pêche, ensuite Beulemans doit contrôler la fermentation de sa bière, enfin Beulemans n’est pas un député français. Ni belge non plus pas.Beulemans il est rien. Mais rien c’est peut-être déjà plus que député uèmepé…

  2. […] lire ! Les rares moments vrais de la politique. Jouissif! This entry was written by Charles, posted on 16 avril 2009 at 1:24 , filed under Uncategorized. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :