La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Les internautes, tous des moutons?

Posted by dragon buté sur 4 juin 2009

Le buzz T-mobile a plutôt bien fonctionné...

Le buzz T-mobile a plutôt bien fonctionné...

Ces derniers temps, je me suis intéressé au phénomène du buzz. Un mot qu’on utilise à tort et à travers. Un mot qui en devient énervant. Mais qui est aussi révélateur d’une nouvelle donne.

Donc, Susan Boyle a été vue par près de 150 millions de personnes. C’est comme si toute la population de la Russie avait cliqué sur la vidéo. Dans un autre registre, l’événement créé par T-Mobile à Londres, durant lequel plus de 13’000 personnes ont notamment chanté « Hey jude », a aussi été visionné des millions de fois sur Youtube.

Les exemples ne manquent plus. Bons buzz, mauvais buzz, l’important c’est le nombre de « views » sur Youtube, c’est la rumeur qui court, qui vole.

On sait aujourd’hui, avec un nombre d’exemples conséquent à l’appui, qu’un buzz peut faire beaucoup de tort. Il n’y a qu’à voir dernièrement l’exemple de la vidéo de Domino’s Pizza dans laquelle des employés crachent sur des pizzas qu’ils préparent. Certaines sociétés en prennent plein la gueule, si vous me passez l’expression. Et cela, ça me fait doucement sourire.

Malgré les millions dépensés par ces entreprises en campagnes de publicité monstres et malgré leur expérience, ces gens-là se font ratatiner par quelques internautes astucieux ou malveillants. Et ce en quelques jours, voire en quelques heures. Une image de marque égratignée au mieux, anéantie au pire.

Dans le même ordre d’idée, il est assez plaisant de penser que le consommateur dispose depuis peu des mêmes armes que les grandes entreprises pour faire passer son message. Comme dans l’exemple des étudiants qui ont fait plier la banque HSBC à Londres ou dans le cas des cadenas Kryptonite forcés avec un stylo, qui a fait perdre des millions à l’entreprise. Un retournement qui ne doit pas plaire à tout le monde.

Ce qu’il y a de moins joli dans le phénomène du buzz, c’est que nous nous comportons sur internet comme dans la vraie vie, c’est-à-dire en suivant le troupeau. Nous allons là où tout le monde va.

Vous qui lisez ce billet, sondez votre mémoire. Qui n’a pas vu la prestation de Susan Boyle? Qui n’a pas vu celle du téléphone portable qui fait exploser du pop-corn (un hoax, soit dit en passant)? Et nous sommes seulement en début de parcours.

Bien sûr, l’agrégation par les autres n’a pas que des mauvais côtés. Elle permet bien souvent de faire un choix dans la multitude de possibilités qu’internet offre. Mais quand on y pense, ce manque d’imagination peut sembler désespérant sur la nature humaine.

Pour terminer, cela prouve aussi ce que l’on savait déjà: internet est bien un média de masse. Comme la télévision, il parle de ce qui fait parler et il montre ce que tout le monde veut voir.

Dragon buzzé.

Crédit photo: John Pannell sur Flickr.

Publicités

3 Réponses to “Les internautes, tous des moutons?”

  1. Beulemans said

    Si on veut, Dragon, si on veut… mais ce n’est pas systématique. Tiens, par exemple, hier, j’ai pris un buzz qui traverse la campagne vaudoise. C’était charmant. Bucolique en diable. Je n’ai pas eu l’impression d’être un mouton. Par contre j’en ai vu par la fenètre qui broutaient l’herbe tendre de Mézières et de Ropraz….

  2. AD said

    J’avais fais un article sur cette fameuse video e T-Mobile qui m’avait bien choquée, surtout que je l’ai découverte sur un blog qui chantait ses louanges et la trouvait belle et emplie d’un message fort…Et tout ce genre de conneries qu’on peut lire dès qu’on voit des gens sourire sur un écran, en oubliant que le fond reste de nous vendre des trucs en manipulant un peu de sentimentalisme créé à la truelle.

    En fait du coup je me demande si les gens sont pas tellement malheureux que dès qu’ils voient une once de « bonheur » ils s’en voient remplis d’espoir et de petits papillons et bouffent ce simili bonheur artificiel pour consoler leur petit cœur meurtri par la dureté de la société moderne…Non hé quand même il faut pas abuser haha, mais j’avais juste envi d’écrire un truc foireux en me prenant pour un psychologue de masse, il ne reste qu’une solution donc : les Hommes sont cons. Mais je déteste cette hypothèse fataliste personnellement, donc il doit y avoir autre chose, enfin j’espère.

    http://viemoderne.wordpress.com/2009/05/21/%E2%80%9Chey-jude%E2%80%9D-par-t-mobile-un-bon-exemple-de-pub-gerbante/

  3. […] Les internautes, tous des moutons? […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :