La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Regina Spektor invente le « classic-pop ». Critique de « Far »

Posted by dragon buté sur 4 juillet 2009

spektorIl y a longtemps, j’ai dû suivre un cours de philosophie. Je n’en ai rien retenu, à l’exception d’une discussion qui s’y était tenue à propos de l’effet de l’art sur l’être humain. Une camarade se demandait pourquoi la musique nous transportait, alors que ce n’était pas le cas (pour elle et pour bien d’autres) pour la peinture par exemple.

Notre professeur avait alors expliqué que la musique nous « touchait » littéralement, que les sons avaient un impact réel sur nos oreilles, un impact physique. En revanche, regarder un tableau pouvait nous procurer une impression, mais la toile n’entrait pas en contact direct avec nos corps et nos sens.

A l’époque, j’avais trouvé l’explication convaincante. Elle ne résout toutefois pas tout. Car si l’on est « touché » par la musique, comment expliquer que certains artistes parviennent à nous « transporter », à nous émouvoir au-delà du raisonnable? La compositeur et chanteuse Regina Spektor en fait partie. Après le succès de « Begin to hope », elle sort cette semaine son 5e album, « Far », qui est sans doute sa meilleure création et la plus aboutie.

Il est ardu de catégoriser la musique de la môme Spektor. C’est de la pop, oui. Mais grâce à une formation classique de haut niveau au piano, la New-Yorkaise d’origine russe transforme cette pop en grand art. Ce que l’on pourrait appeler de la « classic-pop », avec des arrangements d’une grande beauté mélodique et d’une grande simplicité (piano).

Sur ce piano très classique, Regina Spektor plaque sa voix si délicate mais pas fluette du tout. Cette voix est céleste, c’est elle qui nous transporte, nous envoie en orbite, nous approche de Dieu. Et la belle en joue de toutes les manières, innove sans en faire trop.

Vraiment, ce « Far » est une expérience que je conseille. L’album revêt globalement une connotation très romantique, dans le sens le plus élogieux du terme. Mélodique, classique, romantique mais aussi parfois drôle, léger, inventif. Voilà ce qu’elle arrive à faire, la Regina.

Surtout, la chanteuse n’a pas peur des émotions. Elle ne souscrit pas à la mode actuelle de faire du « contenu ». Avec elle, c’est tout ou rien. Et c’est plus souvent tout. Rien de tiède ici, les émotions sont vécues et assumées. Et cela explique aussi pourquoi notre émotion est telle. Des ondes, oui, mais aussi des émotions partagées avec l’artiste, le sentiment d’une fugace compréhension entre lui et vous.

Pour commencer votre voyage « spektoculaire », je vous recommande le très beau « Laughing with », qui a fâché quelques intégristes chrétiens. Regina Spektor y dit que « personne ne rit de Dieu dans un hôpital, personne ne rit de Dieu quand l’avion se met à secouer de façon incontrôlable ». Le morceau est un vrai régal.

Vous pouvez ensuite enchaîner avec « Human of the year » ou vous laisser entraîner dans des contrées plus joyeuses et légères, comme dans « The calculation » ou « Machine« .

Et au final, c’est quasiment tous les titres qui touchent, remuent, émeuvent, amusent…

Dragon sous le charme

La page Wikipédia très complète de Regina Spektor en anglais.

Publicités

2 Réponses to “Regina Spektor invente le « classic-pop ». Critique de « Far »”

  1. patoudoux said

    Dragon buté a tout à fait raison (et ce n’est pas le moindre des compliments venant de Patoudoux…). Regina Spektor est un as des arrangements musicaux. J’avais adoré « Begin to hope », j’adore un peu moins « Far », mais ça reste de la très haute voltige.

    Merci à Regina pour cette note de classique dans ce monde de pop.

  2. Léonie said

    Et bien merci beaucoup pour cet article, une découverte et un coup de foudre. Au plaisir de vous lire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :