La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Archives d’un auteur

La catastrophe haïtienne expliquée: un coup de Satan

Posted by Van Breukelen sur 15 janvier 2010

Un télévangéliste débile

Parmi les dépêches qui tombent minute par minute au sujet de l’effroyable tremblement de terre qui ravage un des pays qui pourtant, en matière de drame, avait déjà donné, on trouve nombre de nouvelles décourageantes. L’une d’entre elles n’émane pourtant pas de Port-au-Prince, mais de la chaîne du télévangéliste Pat Robertson, Christian Broadcasting Network.

S’il est vrai que Haïti a subi depuis son indépendance son lot d’insurrections, de dictateurs, de cataclysmes naturels et une économie en capilotade, Pat Robertson a lancé que tout cela avait une cause unique: la signature d’un pacte avec le Diable. Ben voyons. Si Haïti a pu se soustraire au joug des Français, c’est que les Haïtiens ont eu un coup de pouce de Satan – vous n’imaginez quand même pas que des nègres pourraient renverser seuls les colonisateurs quand même, hein ? Et depuis, paf, ils le paient. Quelle logique inébranlable. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Religion | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

Suisse-Libye: des otages, de la promesse et du silence

Posted by Van Breukelen sur 9 septembre 2009

merzDe mémoire d’homme, on n’a jamais vu la diplomatie suisse aussi malmenée dans une tempête médiatico-politique qui semble échapper à tout contrôle, se livrer à toutes les rumeurs pour remplir le vide du silence radio des politiques. L’affaire Thomas Borer n’était que de la roupie de sansonnet. Trois éléments au moins m’interpellent: la sémantique du mot otage, la lecture d’une probabilité comme d’une promesse et le choix du silence en communication de crise.

La Libye, en guise de représailles par rapport à l’arrestation aussi ferme que justifiée du fils du colonel Khadafi à Genève, retient selon toute évidence deux hommes, brièvement arrêtés, avant d’être libres de circuler en Libye. Ces hommes ne peuvent pas quitter le pays en raison d’une supposée infraction aux lois sur l’immigration libyennes. Curieusement, ces hommes n’ont pas fait le centre de l’actualité pendant des mois: pas de Marcel Carton ni de Florence Aubenas surmédiatisés en terre helvétique. Il faut dire qu’ils sont libres de leurs mouvements, que personne ne craint pour leur vie et que leurs familles en Suisse se terrent dans le silence de plomb. Plus même, si on en croit la Tribune de Genève du jour, un des deux Suisses serait un proche du pouvoir en Libye et aurait même pu quitter le pays pour des vacances en famille en Tunisie ! Lire le reste de cette entrée »

Posted in Médias, Politique suisse | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La Suisse, petit pays qui n’aime pas la pression

Posted by Van Breukelen sur 20 août 2009

38857233le-chene-et-le-roseau-jpgEn l’espace de deux jours à peine, la Suisse signe des cessez-le-feu avec d’une part les Etats-Unis, où elle excuse les dirigeants rapaces de sa première banque d’avoir eu tort, d’autre part avec la Libye, où elle s’excuse d’avoir eu raison. Rien de comparable entre les deux a priori si ce n’est de plier devant la pression. Le gouvernement helvétique vient de crier au monde son impuissance à cause de sa dépendance à l’égard de l’argent d’autrui.

On peut comprendre que Berne cède du terrain sur le secret bancaire. Le fait qu’une banque arrogante incite des Américains à frauder le fisc peut avoir de sérieux revers lorsque le pot aux roses est découvert. Si l’on ajoute la chasse aux boucs émissaires en climat de crise dont le G20 a été la merveilleuse illustration, le manque d’armes pour résister à l’assaut, dès lors qu’UBS n’est plus qu’une arbalète brisée, conduit à céder en tentant de sauver encore les meubles. On plie mais on ne rompt pas. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Politique suisse | Tagué: , , , , , , , , | 3 Comments »

J’aime, j’aime pas (3) : spécial Québec

Posted by Van Breukelen sur 30 juillet 2009

vue-du-lac-des-sablesDe retour d’un voyage professionnel au Québec – enfin disons un peu professionnel -, j’ai pu visiter à toute vitesse la belle province en alignant pas moins de 1300 kilomètres en trois jours: Montréal, Québec-city, Les chutes de Montmorency, Les cantons de l’Est et le parc du Mont-Tremblant avec retour à Montréal tous les soirs: du costaud. Compte rendu subjectif.

J’aime les Québécois. Et pourtant, je suis fan des Belges, mais les Belges sont de sacrés déconneurs dans le privé et restent assez froids en public. Les Québécois, je ne sais pas pour le privé, pas vraiment eu le temps de développer de relations intimes, mais pour l’accueil, chapeau. Je n’ai jamais vu des gens aussi aimables, souriants et serviables dans leur boulot. Pas un qui faisait la gueule. J’ai passé des minutes entières avec des gars qui me disaient comment aller au mieux au point B sans oser leur dire que de toute manière j’avais un GPS dans la voiture. Et il est infiniment plus valorisant de s’entendre dire « c’est correct » plutôt que notre froid « d’accord »…

J’aime pas les autoroutes. J’ai adoré les routes défoncées par le gel, les chemins de terre et tout ce qui donnait un peu de relief à la conduite. Tandis que les autoroutes, pardon, mais autant s’injecter du Propofol. C’est limité à 100 petits km/heure, c’est droit, mais alors droit, et cela traverse, pour celle entre Montréal et Québec, des paysages sans intérêt, à peine si on voit le Saint-Laurent pourtant proche. Lire le reste de cette entrée »

Posted in J'aime j'aime pas, Voyages | Tagué: , , , , , , , , | 4 Comments »

Panique sans l’oreillette

Posted by Van Breukelen sur 15 juillet 2009

oreilletteDonc le Tour de France que je ne regarde plus depuis quelques années sombre dans l’ennui le plus total. Il semblerait que le Tourmalet n’a rien suscité, pas la moindre velleité de quoique ce soit et que la semaine qui nous sépare des Alpes s’annonce tranquille.

Seule perturbation prévue dans ce calme plat, l’essai d’une journée sans oreillette. Je trouvais l’expérience intéressante. Depuis que les cyclistes sont des machines pour lesquels on injecte un peu de ceci puis un peu de cela, avant de stocker des réserves de sang par ici qu’on remet en petites doses ces jours-là, l’élément humain avait disparu de ce sport. L’incertitude aussi : Indurain était vainqueur avant même d’avoir commencé à pédaler, puis Armstrong qui voudrait bien décrocher une huitième fois la Lune.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Cyclisme, Sport | Tagué: , , , | 2 Comments »

Culture en miettes (2) : le char de Juggernaut

Posted by Van Breukelen sur 2 juillet 2009

Ce juggernaut a tout d'un "comic"

Ce juggernaut a tout d'un "comic"

Mes petits pères, c’est en regardant l’autre jour Federer humilier Karlovic – « ce n’est pas du tennis » a affirmé notre héraut de ce sport à propos du géant croate – que j’ai pensé au char de Jaggernaut. Qui est en fait plus connu sous le nom de Juggernaut. Enfin, pour ceux qui connaissaient.

Faut quand même dire que Juggernaut est la traduction française du sanskrit Jagannâtha, un des noms de Krishna est que la mythologie gréco-latine n’y est pour rien cette fois. Il a fallu que je lise un auteur québécois pour tomber sur cette expression. Ce qui est révélateur de l’imprégnation anglo-saxonne outre-Atlantique puisque l’expression semble assez connue en anglais. Le char de Juggernaut désigne un engin sous lequel on passe inéluctablement, l’engin en question étant inarrêtable – Wikipédia dit instoppable, mais aucun des deux adjectifs ne semble exister chez mon ami Robert, le gros. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture en miettes | Tagué: , , , | 3 Comments »

Culture en miettes (1) : les toiles d’Héliogabale

Posted by Van Breukelen sur 12 juin 2009

imeldact5Tout le monde connaît Imelda Marcos. Sans doute même plus maintenant que Ferdinand, son mari dictateur qui a ruiné les Philippines. Que sait-on d’Imelda ? Qu’une fois embastillée, on a découvert dans son ancien palais sa collection de chaussures : 2500 paires au moins. Largement au-delà de l’inimaginable, puisque qu’elle pouvait changer de chaussures trois fois par jour et ne jamais porter la même paire pendant deux ans et demi – en supposant par ailleurs que pendant ce temps-là, elle n’achète plus de pantoufles, babouches et autres escarpins. Il y a là une forme de démesure irrationnelle qui n’est en fait pas si rare et tient évidemment moins à la consommation de chaussures que de se nourrir du pouvoir de se les acheter de manière illimitée, comme l’illustre brillamment cet article de Lance Morrow du Time.

C’est dans ce même article qu’entre dix-huit références culturelles dont j’ignorais tout, je découvre une anecdote relative à l’histoire de l’empereur romain Héliogabale. Selon l’histoire, selon la légende plutôt, Héliogabale, qui a regné comme empeureur de 218 à 222, soit de l’âge de 15 à 19 ans, était un empereur décadent, qui se prostituait, qui avait violé une vestale, qui était cruel.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture en miettes | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Légendaire Federer

Posted by Van Breukelen sur 7 juin 2009

swisstxt20090607_10794307_7

Il l'a fait. Du mérite et au courage...

Le peuple suisse tout entier remercie chaleureusement Robin Söderling d’avoir poussé Rafael Nadal à la sortie du tournoi de Roland-Garros sans lui donner envie de répliquer l’exploit avec Federer. Une main invisible devait être derrière notre Fed national  si on en juge par les très stressantes heures passées devant Federer-Acususo, Federer-Haas, Federer-Del Potro. Cela ne s’est joué à trois fois rien, juste à l’art, au génie hallucinant de saisir l’occasion au bon moment, d’attendre la baisse de régime de l’autre pour lui asséner quelques coups décisifs. Et passer la rampe, malgré la pression, malgré la lourdeur du fardeau que devait représenter cette phrase toujours répétée « This year or never ».

Je n’ai pas vu le Federer éblouissant qu’on avait l’habitude de voir parfois – sauf peut-être contre Monfils. Et sauf lorsque le coup à jouer devenait important. Regardez aujourd’hui le deuxième set : rien de bien tranchant sinon le tie-break, implacable à faire peur. J’ai épongé quelques litres de sueur, et j’en connais qui devaient astiquer les feuilles de leur yucca pour éviter de voir la télé, face à del Potro. A nouveau ces retours de revers chopés à mi-terrain, préludes à une gifle monumentale, du même type de ceux que l’on voyait face à Nadal en 2008. Et en 2007. Et en 2006. Mais pas la même issue, car le grand Argentin a connu une baisse de régime fatale. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Tennis | Tagué: , , , , , , , , | 5 Comments »

Culture en miettes : une nouvelle rubrique

Posted by Van Breukelen sur 7 juin 2009

15899841_1b44e3f11dAhhh la culture. En fouillant de près les archives de ce blog, je constate que notre rubrique culture est pour le moins éclectique, oscillant entre critique de cd et drapeau portugais, en passant par un récit de voyage à New York. Cela m’a donné matière à réflexion et une idée.

Qu’est-ce que la culture aujourd’hui, hmm ? Vaste sujet de dissertation et j’ai passé l’âge de disserter. Mais enfin. On pourrait se contenter de la définition de l’UNESCO: « Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd’hui être considérée comme l’ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l’être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances. » Hmpff. Vous pouvez répéter ?

Pour les besoins de mon exposé, je distinguerai subjectivement et en toute partialité 4 types de culture: la culture de bistrot, la culture confiturière, la culture guillotine, la culture en semis. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture en miettes | Tagué: , , , | 2 Comments »

La Santé est malade, mais elle se soigne, elle

Posted by Van Breukelen sur 26 mai 2009

64755957_22e8e1019d_mIl a beau être grand, Pascal Couchepin se fait tout petit ces jours. Il triomphait ces deux dernières années avec des hausses de primes des assurances-maladie modérées, il doit aujourd’hui annoncer en catimini, via un communiqué sec et austère, que les hausses des primes atteindraient en 2010 15% en moyenne. D’où des mesures urgentes et extrêmement impopulaires comme une taxe de consultation qui risque fort d’inciter le malade démuni à attendre que ça passe, alors que ça peut tourner au vinaigre. Bref. Le but de ce post n’est pas de polémiquer, surtout après l’enterrement de première classe du Fureteur, mais de faire un petit historique d’un serpent de mer médiatique qui commence en décembre 2008. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Santé | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »