La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Posts Tagged ‘Libye’

Suisse-Libye: des otages, de la promesse et du silence

Posted by Van Breukelen sur 9 septembre 2009

merzDe mémoire d’homme, on n’a jamais vu la diplomatie suisse aussi malmenée dans une tempête médiatico-politique qui semble échapper à tout contrôle, se livrer à toutes les rumeurs pour remplir le vide du silence radio des politiques. L’affaire Thomas Borer n’était que de la roupie de sansonnet. Trois éléments au moins m’interpellent: la sémantique du mot otage, la lecture d’une probabilité comme d’une promesse et le choix du silence en communication de crise.

La Libye, en guise de représailles par rapport à l’arrestation aussi ferme que justifiée du fils du colonel Khadafi à Genève, retient selon toute évidence deux hommes, brièvement arrêtés, avant d’être libres de circuler en Libye. Ces hommes ne peuvent pas quitter le pays en raison d’une supposée infraction aux lois sur l’immigration libyennes. Curieusement, ces hommes n’ont pas fait le centre de l’actualité pendant des mois: pas de Marcel Carton ni de Florence Aubenas surmédiatisés en terre helvétique. Il faut dire qu’ils sont libres de leurs mouvements, que personne ne craint pour leur vie et que leurs familles en Suisse se terrent dans le silence de plomb. Plus même, si on en croit la Tribune de Genève du jour, un des deux Suisses serait un proche du pouvoir en Libye et aurait même pu quitter le pays pour des vacances en famille en Tunisie ! Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Médias, Politique suisse | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La Suisse, petit pays qui n’aime pas la pression

Posted by Van Breukelen sur 20 août 2009

38857233le-chene-et-le-roseau-jpgEn l’espace de deux jours à peine, la Suisse signe des cessez-le-feu avec d’une part les Etats-Unis, où elle excuse les dirigeants rapaces de sa première banque d’avoir eu tort, d’autre part avec la Libye, où elle s’excuse d’avoir eu raison. Rien de comparable entre les deux a priori si ce n’est de plier devant la pression. Le gouvernement helvétique vient de crier au monde son impuissance à cause de sa dépendance à l’égard de l’argent d’autrui.

On peut comprendre que Berne cède du terrain sur le secret bancaire. Le fait qu’une banque arrogante incite des Américains à frauder le fisc peut avoir de sérieux revers lorsque le pot aux roses est découvert. Si l’on ajoute la chasse aux boucs émissaires en climat de crise dont le G20 a été la merveilleuse illustration, le manque d’armes pour résister à l’assaut, dès lors qu’UBS n’est plus qu’une arbalète brisée, conduit à céder en tentant de sauver encore les meubles. On plie mais on ne rompt pas. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Politique suisse | Tagué: , , , , , , , , | 3 Comments »