La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Posts Tagged ‘police’

Dans les méandres de l’administration (ou les vertus du fédéralisme)

Posted by le fureteur sur 3 juin 2008

Laissez-moi vous conter cette formidable histoire toute helvétique, dont je suis -excusez-moi- le personnage principal. Il y est question d’administration, de fédéralisme, de police et de justice.

Tout d’abord, une petite mise en contexte. Un changement de législation récent oblige dorénavant les possesseurs d’un permis de conduire pour voiture à demander une autre licence s’ils désirent conduire un scooter de plus de 50 cm3: pas d’examen pratique ni de test théorique, seulement un bout de papier authentifié et huit heures de cours de conduite lors desquelles on apprend à freiner et à slalomer autour de trois cônes. Pourquoi ce changement? Une question de sécurité, diront certains. D’autres -j’en suis, vous aurez compris- estiment qu’il s’agit de financer des administrations sans-le-sou (le bout de papier susmentionné coûte pas moins de 175 francs dans le Jura…*) et de sponsoriser des professeurs de moto-école opprimés par le prix de l’essence (40 francs l’heure de cours, tenu en groupe). Le décor posé, l’aventure peut commencer. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Politique suisse, Société | Tagué: , , | 3 Comments »

Scène(s) extraordinaire(s) du train-train quotidien

Posted by patoudoux sur 18 mai 2008

Ceci n\'est pas un train à deux étagesVoyager en transports publics vous offre souvent des scènes gratinées. J’en fus témoin il y a quelques jours. Récit.

Comme de nombreux homo sapiens pendulari, par un beau jour de printemps, je monte dans le train direct à deux étages Genève-Lausanne, prompt à m’assoupir dès les premiers bercements de la voiture. Mais mon sommeil est très vite perturbé par les hululements du contrôleur. Motif ? Cinq hurluberlus, au wagon-restaurant voisin, qui refusent de payer leur titre de transport. Ni une ni deux, notre vaillant chef de train se fait menaçant et en appelle à la police ferroviaire, prête à interpeller les malfrats à l’arrivée du train à Lausanne. «Des étudiants géorgiens avec un permis L», clame le contrôleur dans son téléphone portable.Jusque-là, rien de bien extraordinaire. Les resquilleurs, c’est monnaie courante. Quoiqu’on puisse se demander quel est l’intérêt de cinq étudiants géorgiens à ne pas payer leur billet, si ce n’est pour avoir des ennuis avec la police et risquer un renvoi.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Insolite, Société | Tagué: , , | 1 Comment »