La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Posts Tagged ‘facebook’

Quand la communauté Facebook cherche le nouveau rédacteur en chef d’un grand journal…

Posted by patoudoux sur 6 janvier 2010

Quel rédacteur en chef pour Le Temps? se demande Facebook

Quand on parle de réseaux communautaires, Facebook – 350 millions de membres à fin décembre – a supplanté depuis longtemps tous ses concurrents. Et pour cause, le site ouèbe lancé par Mark Zuckerberg et ouvert à tous depuis 2006  ne semble avoir aucune frontière dans son développement. Et son succès, à contrario de MySpace, ne s’essouffle pas.

Dernier (micro) phénomène en date, la succession de Jean-Jacques Roth à la tête du journal « Le Temps ». Un groupe Facebook a été créé par un journaliste extérieur à la rédaction du quotidien pour lancer le débat, et très vite rejoint par plusieurs dizaines de journalistes: mais qui donc possède les épaules et le talent pour devenir le nouveau rédacteur en chef du seul « quality journal » de Suisse romande? Discussions sur le profil du candidat idéal, sur l’avenir du journal, des sondages pour départager les papables,  etc… Au premier abord, le citoyen lambda, pour autant qu’il ait eu vent de l’existence de ce groupe – 370 membres à ce jour, dont une écrasante majorité de consoeurs et confrères -, doit se dire que ces journalistes n’en ratent vraiment pas une pour lancer des débats qui n’intéressent qu’eux, et que tout ça, au final, ne fonctionne qu’en vase clos sans aucun intérêt.

Et puis ce groupe, animé par Gabriel Siegrist, bien connu du microcosme pour avoir lancé largeur.com et toujours très intéressé par les développements médiatiques de la Suisse romande, a pris une dimension supplémentaire avec la parution, ce mardi, d’une interview de l’un des papables au poste suprême. Une interview de Serge Michel insérée sur le mur du groupe sous forme de commentaires rédigés en questions-réponses.  Serge Michel, journaliste talentueux, sérieux candidat, livre son analyse – par ailleurs fort intéressante -, qui sera bientôt suivie par celle d’autres candidats, nous promet l’instigateur.

Je me souviens qu’à l’époque de la fusion entre le « Nouveau Quotidien » et le « Journal de Genève » en 1998, qui donna naissance au « Temps », une plate-forme de discussion en ligne, une sorte de blog balbutiant qui ne portait pas encore ce nom-là, avait été mise en place par une équipe de journalistes. Je me demande d’ailleurs si Gabriel Siegrist, alors jeune journaliste au « Nouveau Quotidien », n’était pas déjà dans le coup… Parenthèse fermée, la démarche « facebookienne » est, à ma connaissance, une première. Encore une fois, elle s’adresse avant tout au petit milieu médiatique romand, et là ne se situe pas l’intérêt – quoiqu’il doit être intéressant de connaître la réaction du conseil d’administration du « Temps » face à ce qu’il faut bien appeler une ingérence. Non, l’intérêt de cette démarche, c’est que celle-ci atteste des nouvelles possibilités offertes par un média comme  Facebook. Nombreux sont les journalistes qui, aujourd’hui déjà, publient leur production sur la plate-forme de réseautage après que lesdites productions aient été diffusées par leur média (que ce soit en presse écrite ou à la TV). Facebook, et plus généralement l’internet, devient donc un prolongement intéressant des supports médiatiques traditionnels qui augmente leur durée de vie, voire se transforme en une alternative permettant la publication d’informations originales, à l’image du cas précité. La TSR, dont la plupart des sujets sont accessibles librement et indéfiniment sur tsr.ch, dispose également de sa propre page sur YouTube et y publie certains de ses sujets originaux. France 24 et Radio Canada font de même, pour ne citer que deux exemples francophones.

Jusqu’où ira-t-on? Où s’arrêtera la communication? Quelle influence une démarche telle que celle de Gabriel Siegrist peut-elle avoir sur ceux qui choisiront in fine le nouveau chef du « journal de référence de Suisse romande »? A ces questions, mon humble personne se sent bien incapable d’y répondre. Mais l’évolution est fascinante.

Avant d’être condamné à mort, Socrate menait ses débats sur l’agora athénienne. Les rumeurs sur le remplacement d’un rédacteur en chef circulaient naguère en coulisses. Nous discutons sur Facebook. Bienvenue en 2010, et bonne année!

Patoudoux

Posted in Internet, Médias, Société, suisse | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La Suisse et ses minarets, ou comment la démocratie de l’isoloir se fait bien voir à l’étranger

Posted by blongo sur 30 novembre 2009

L'affiche de l'UDC a encore fait peur aux plus naïfs

L’information n’aura échappé à personne, les Suisses ne souhaitent pas voir de nouveaux minarets dans leur sacro-saint territoire. Et pas une mince minorité, tous les cantons à quelques exceptions près. Soit, c’est la démocratie qui décide et il faut la respecter. Mais cela met deux choses en avant que l’on ne peut passer sous silence. La force de la démocratie silencieuse et l’image donnée à l’étranger.

Tout d’abord, c’est assez fou de constater qu’à part l’UDF et l’UDC (et même pas tous ses membres), tous les partis prônaient le rejet de cette initiative anti-minarets. Idem pour les milieux économiques et culturels. Mais en discutant ici ou là, on sentait poindre une frange grandissante de la population qui voulait exprimer par là une peur (ou un rejet net) des musulmans. Personne ne le disait à très haute voix, à part « ces sales racistes de l’UDC, mais nous on n’est pas comme ça, c’est différent ». Et pourtant, à force de ne rien dire, on n’en pense pas moins et dans le confinement douillet de l’isoloir, certains ont pu crier leur avis à une foule énorme composée d’un stylo, d’une feuille et d’un rideau rouge. Bravo, le courage…

Cette votation a aussi une conséquence assez dramatique sur l’image de la Suisse à l’étranger. Il faut néanmoins préciser que l’Helvétie, de part sa démocratie directe, est le seul pays à organiser des votes populaires sur des sujets aussi délicats. Si un scrutin identique était à l’ordre du jour chez nos voisins français ou autrichiens, le résultat serait, assurons-le, du pareil au même. La force discrète de l’isoloir, encore une fois. Mais bref, il n’en reste pas moins que les commentaires parus dans la presse et sur le web au lendemain de ce rejet des minarets sont éloquents. Petit tour d’horizon.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Politique suisse | Tagué: , , , , , , , , | 4 Comments »

Federer manque le coche à l’US Open, mais se bat bien sur Google

Posted by blongo sur 15 septembre 2009

Il est vraiment partout sur le court, ce bon vieux Roger

Roger s'est démultiplié, mais cela n'a pas suffi...

On va me qualifier d’incorrigible, mais je ne peux m’empêcher d’écrire un billet à chaque finale de Grand Chelem disputée par Roger Federer. Même quand le match se termine à pas d’heure et que le maître finit, contre toute attente, par mordre la poussière. Il était près de 3h en Suisse quand le no1 mondial a dû rendre les armes en finale de l’US Open contre Juan Martin Del Potro. Un revers inattendu qui fait souffrir, mais, étrange impression, peut-être un peu moins que les défaites contre Nadal…

Plus de 4 heures de match, cinq sets et l’apparition de nombreux cheveux blancs n’y ont pas suffi, Federer n’a pas empoché un 6e titre à l’US Open, freinant sa course vers les records. La faute à un Argentin des grands jours, qui a par moments réussi à balader le Suisse comme un Nadal des meilleures années. La faute aussi à un service vraiment défaillant. On n’a jamais vu Federer aussi emprunté avec sa première balle dans un tournoi du Grand Chelem. La faute enfin à cette fébrilité lors des points importants, une mauvaise idée à laquelle il nous avait peu habitués. Del Potro mérite donc tout à fait sa victoire, même si on regrettera toujours ces quelques balles de break pas concrétisées et cette double faute au tie-break de la 4e manche.

Ce que l’on retiendra aussi surtout, c’est la pénibilité de cette finale pour les nerfs. Comme il était trop tard pour passer l’aspirateur pour occuper son esprit ou pour mitonner un petit plat pour occuper ses mains, votre blongo s’est réfugié sur internet pour occuper son moral. Sans être vraiment consolé, on constate tout de même que l’on peut obtenir des statistiques intéressantes en pianotant Roger Federer sur Google. Les résultats du moteur de recherches sont plutôt éloquents. Et palsambleu que cela fait du bien de faire ces recherches quand le spectacle devient intenable à la TV. Les chiffres qui suivent ont donc été récoltés aux pires moments du match, entre 0h30 et 2h30 de la nuit et si ces données n’ont évidemment aucune valeur scientifique sérieuse, elles sont plutôt sympas.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in People, Sport, Tennis | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Charlene Riva et Myla Rose Federer, les nouvelles Serena et Venus?

Posted by blongo sur 24 juillet 2009

Le plus beau trophée n'est pas toujours celui que l'on croit

Le plus beau trophée n'est pas toujours celui que l'on croit

C’était l’événement le plus attendu de l’été, mais aussi le plus secret, dans l’univers tennistique. Alors que tout le monde se fiche complètement de l’évolution des tournois en cours, à Indianapolis ou Bad Gastein par exemple, alors que, comme d’habitude, rien ne se passe de fondamental entre Wimbledon et l’US Open, la nouvelle fait l’effet d’une bombe au sein de la jet-set de la balle jaune. La naissance de jumelles dans la famille Federer! On pourrait plutôt parler d’une bombe à retardement, puisque qu’il s’agit c’est sûr de futures potentielles soeur Williams.

Dans 20 ans, on entrevoit déjà une Charlene Riva Federer à la première place WTA et une Myla Rose Federer en numéro deux mondiale! Des bookmakers anglais ont déjà flairé le bon coup et lancent déjà les paris: laquelle gagnera Wimbledon en premier, à quelle date, seront-elles championnes en double? Ben dis donc! L’espoir le plus fou qu’après les années à vibrer pour Roger, après deux décennies presque certaines de vide tennistique en Suisse, on pourrait à nouveau trembler derrière nos écrans. Des duels enflammés entre Charly et Myla, comme à la grande époque de Serena et Venus. Ou une équipe de Fed Cup entièrement Federer. Notre imagination déborde déjà de bonheur…

De plus, comme toujours, le Roger réussit à gérer cet événement bouleversifiant avec brio. Cette paternité arrive en effet exactement au bon moment du point de vue carrière et vie de famille. A croire que Monsieur et Madame Federer ont pu décider du jour-même de la venue au monde de ces deux jumelles.  Quand la star des stars dompte les éléments et la nature… Sur le plan sportif, cet heureux moment arrive pile quand il le faut: Federer vient, avec brio, de gagner à Wimbledon et de retrouver sa place de numéro un mondial. Ensuite, cette partie de la saison n’est pas la plus lourde pour le maître.  Il ne participe à aucun tournoi avant le 10 août à Montréal et il n’a que peu de points ATP à défendre durant cette période, ni au Canada, ni à Cincinnati la semaine suivante (contrairement à Nadal par exemple). Ainsi, les spécialistes imaginent bien une période très « light » pour Roger. De quoi pouponner un brin avant la reprise des choses sérieuses, le 31 août à l’US Open.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in People, Sport, Tennis | Tagué: , , , , , , | 3 Comments »

Quand internet devient le témoin privilégié de la révolte populaire

Posted by patoudoux sur 22 juin 2009

Vous l’aurez sans doute compris, je veux parler de l’Iran, au centre des discussions depuis plusieurs jours, pays que les médias sont priés de quitter prestement. Twitter, YouTube, Facebook: l’information s’est dorénavant déplacée, avec une multitude de vidéos qui témoignent des heurts et du chaos qui règne dans le pays, comme celle-ci:

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Médias, Politique internationale | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Federer à Roland-Garros: facebook et youtube avant le succès?

Posted by blongo sur 21 mai 2009

En avant pour Roland-Garros!

En avant pour Roland-Garros!

Roger Federer: ATP 2. Depuis bientôt une année, ce constat affligeant nous retourne l’estomac. Et les espoirs placés en l’année 2009 semblaient totalement sans lendemain avec les défaites à Melbourne, Indian Wells, Monte Carlo, Rome… On envisageait même un Roger Federer: ATP 3 ou 4 ou 61. Mais le Bâlois s’est rappelé au bon souvenir de ses fans dimanche dernier à Madrid. Sur les terres de son grand rival Rafael Nadal, Federer s’est montré solide, attaquant et déterminé. Et non plus défaitiste, tremblotant et pâlichon. Pour la première fois en deux ans, l’Helvète descendant a dompté le Majorquin ascendant. Est-ce grâce à son soudain engouement pour la sphère internet?

Cette victoire nourrit, à nouveau, la certitude que le miracle est possible sur la terre battue de Roland-Garros. Bon, il nous a déjà fait le coup deux ou trois fois, le Federer. Et à chaque fois, c’était patatras de chez patatras. Surtout l’année dernière avec ce sec 1-6 3-6 0-6. D’accord, le bilan total des duels reste à l’avantage de Nadal (13 succès contre 7 à Federer), mais on veut à nouveau y croire. Surtout que l’approche de Federer semble avoir un peu changé. Pas forcément au niveau de l’encadrement, car le Bâlois, têtu comme un cochon à ce niveau-là il faut bien le dire, refuse toujours de prendre un coach. Un peu plus au niveau du tennis: on l’a vu encore un peu timidement certes prendre le filet à Madrid, et ne plus attendre la balle très loin au fond du court.

Mais c’est surtout au niveau de l’extrasportif qu’on constate du changement. On ne va pas s’attarder sur le mariage avec Mirka et le futur bébé, qui semblent l’avoir rendu plus serein. En plus de ces changements personnels, Federer semble s’amuser beaucoup plus hors des courts. Deux preuves à la clé, qui émanent des réseaux participatifs auxquels il paraît s’intéresser. D’une part sur facebook, où Federer se montre toujours plus présent. D’autre part sur youtube, où le futur numéro un mondial (…) apparaît de plus en plus dans des vidéos décalées et drôles, même si elles sont souvent le fruit d’une campagne de pub de Nike.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Internet, Sport, Tennis | Tagué: , , , , , , , | 17 Comments »