La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Archive for mai 2009

Le point commun entre Rafael Nadal et Susan Boyle…

Posted by blongo sur 31 mai 2009

Fin du régne parisien pour le roi Nadal

Fin du règne parisien pour le roi Nadal

Il est bronzé et musclé, elle est pâle et rondelette. Il a le regard noir, elle affiche un oeil moqueur. Il est vêtu de rose et de jaune, elle préfère le gris-bleu scintillant. Il a tendance à hurler désagréablement, elle pousse la chansonnette avec talent. Il joue de la raquette à merveille, elle doit préférer le piochard et le râteau. Il est espagnol, elle est écossaise. Rafael Nadal et Susan Boyle, deux êtres qui ne se sont jamais rencontrés et que tout oppose. Tout ou presque, car ils sont liés depuis ce week-end par une défaite aussi lourde que surprenante.

Samedi soir, Susan Boyle entre en scène pour la finale de l’émission de téléréalité Britains got talent. Tout le monde la voit remporter l’épreuve haut la main. Son nom est sur toutes les lèvres depuis son apparition dans les médias, avec son look pas du tout glamour. Elle est devenue une star sur youtube avec une centaine de millions de visionnements. Son interprétation de « I dreamed a dream » avait ému le jury et c’est sûr, elle devait remporter la finale haut la main. Mais patatras, Susan a trébuché sur la dernière marche.

Dimanche après-midi, Rafael Nadal entre dans l’arène de Roland-Garros pour ce que l’on considérait comme une promenade de santé contre le Suédois Robin Söderling. L’Espagnol l’avait battu 6-1 6-0 lors de leur dernier duel il y a un mois à Rome. Rafa avait aussi gagné les quatre dernières éditions de RG et n’avait même jamais perdu un seul match à la Porte d’Auteuil. Solide numéro un mondial, Nadal a une volonté et un physique d’acier. Nadal est invincible, assuraient tous les experts de la balle jaune. Mais patatras, Rafa a trébuché sur la terre ocre parisienne.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Internet, Musique, Sport, Tennis | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

La Santé est malade, mais elle se soigne, elle

Posted by Van Breukelen sur 26 mai 2009

64755957_22e8e1019d_mIl a beau être grand, Pascal Couchepin se fait tout petit ces jours. Il triomphait ces deux dernières années avec des hausses de primes des assurances-maladie modérées, il doit aujourd’hui annoncer en catimini, via un communiqué sec et austère, que les hausses des primes atteindraient en 2010 15% en moyenne. D’où des mesures urgentes et extrêmement impopulaires comme une taxe de consultation qui risque fort d’inciter le malade démuni à attendre que ça passe, alors que ça peut tourner au vinaigre. Bref. Le but de ce post n’est pas de polémiquer, surtout après l’enterrement de première classe du Fureteur, mais de faire un petit historique d’un serpent de mer médiatique qui commence en décembre 2008. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Santé | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

Federer à Roland-Garros: facebook et youtube avant le succès?

Posted by blongo sur 21 mai 2009

En avant pour Roland-Garros!

En avant pour Roland-Garros!

Roger Federer: ATP 2. Depuis bientôt une année, ce constat affligeant nous retourne l’estomac. Et les espoirs placés en l’année 2009 semblaient totalement sans lendemain avec les défaites à Melbourne, Indian Wells, Monte Carlo, Rome… On envisageait même un Roger Federer: ATP 3 ou 4 ou 61. Mais le Bâlois s’est rappelé au bon souvenir de ses fans dimanche dernier à Madrid. Sur les terres de son grand rival Rafael Nadal, Federer s’est montré solide, attaquant et déterminé. Et non plus défaitiste, tremblotant et pâlichon. Pour la première fois en deux ans, l’Helvète descendant a dompté le Majorquin ascendant. Est-ce grâce à son soudain engouement pour la sphère internet?

Cette victoire nourrit, à nouveau, la certitude que le miracle est possible sur la terre battue de Roland-Garros. Bon, il nous a déjà fait le coup deux ou trois fois, le Federer. Et à chaque fois, c’était patatras de chez patatras. Surtout l’année dernière avec ce sec 1-6 3-6 0-6. D’accord, le bilan total des duels reste à l’avantage de Nadal (13 succès contre 7 à Federer), mais on veut à nouveau y croire. Surtout que l’approche de Federer semble avoir un peu changé. Pas forcément au niveau de l’encadrement, car le Bâlois, têtu comme un cochon à ce niveau-là il faut bien le dire, refuse toujours de prendre un coach. Un peu plus au niveau du tennis: on l’a vu encore un peu timidement certes prendre le filet à Madrid, et ne plus attendre la balle très loin au fond du court.

Mais c’est surtout au niveau de l’extrasportif qu’on constate du changement. On ne va pas s’attarder sur le mariage avec Mirka et le futur bébé, qui semblent l’avoir rendu plus serein. En plus de ces changements personnels, Federer semble s’amuser beaucoup plus hors des courts. Deux preuves à la clé, qui émanent des réseaux participatifs auxquels il paraît s’intéresser. D’une part sur facebook, où Federer se montre toujours plus présent. D’autre part sur youtube, où le futur numéro un mondial (…) apparaît de plus en plus dans des vidéos décalées et drôles, même si elles sont souvent le fruit d’une campagne de pub de Nike.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Internet, Sport, Tennis | Tagué: , , , , , , , | 17 Comments »

Pascal Couchepin, le roi déchu

Posted by le fureteur sur 19 mai 2009

Louis XVITrente francs à chaque visite chez le médecin: Pascal Couchepin en est convaincu, sa taxe de consultation est le remède miracle pour éviter l’explosion annoncée des primes maladie. Rien ne sert d’évoquer l’exemple allemand – un monumental échec – pour décourager le roi de la Santé d’imposer sa mesure en Suisse : ce dernier fait partie de ces gens qui ont « génétiquement raison », pour reprendre les termes de la présidente de la Fédération romande des consommateurs (FRC) Monika Dusong.

En réalité, la taxe de consultation n’est qu’un emplâtre sur une jambe de bois. Comme le soulignent en choeur les quatre grands acteurs de la santé – assureurs, médecins, hôpitaux et cantons -, le véritable potentiel d’économies est ailleurs. Il se situe tout d’abord dans le domaine des médicaments, où des centaines de millions de francs peuvent être épargnés chaque année. Mais pour cela, il faut s’attaquer au puissant lobby pharmaceutique, ce que Sa Majesté Couchepin n’a jamais eu le courage de faire.

Le traitement et le suivi des maladies chroniques, qui représentent une forte part des coûts de la santé, est l’autre grand domaine dans lequel d’énormes économies sont possibles. Sur cette question, alors que la taxe de consultation est absolument inopérante, le modèle prôné par la FMH et les cantons – les réseaux de soins – semble très prometteur. Malheureusement, Pascal Couchepin, davantage tyran despotique que monarque éclairé, n’a jusqu’ici pas donné son blanc-seing à cette proposition. Lien de consanguinité avec santésuisse oblige?

Toujours est-il que Pascal Couchepin, enfermé dans ses certitudes, n’a jamais paru aussi isolé, abandonné de tous. Lors de son arrivée au ministère de l’Intérieur en 2003,  le Valaisan avait pourtant suscité de vifs espoirs. Aujourd’hui, son trône vacille. Le souverain de Martigny n’a jamais vraiment inspiré confiance à ses sujets mais, avec sa taxe de consultation, il risque bien de perdre aussi le soutien des puissants, voire même celui de sa propre famille. Il flotte comme une atmosphère de fin de règne au royaume de la Santé.

le fureteur

Posted in Politique suisse, Santé, Société | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Uli Windisch, pire que Peer

Posted by patoudoux sur 15 mai 2009

Or donc, la Suisse est attaquée pour ses pratiques bancaires  – elle détourne des milliards dévolus au fisc allemand en stockant l’argent non  déclaré de nombreux contribuables de son grand voisin – et s’offusque des propos d’un certain ministre allemand des Finances –  Peer Steinbrück pour ne pas le nommer – qui a comparé la Suisse aux « Indiens qui fuient la cavalerie ». Branle-bas de combat, délégation suisse à Berlin, et un Peer qui a fini par déclarer jeudi qu’il va contenir un peu son langage de charretier.

Personnellement, les attaques contre notre bonne vieille Suisse m’ont laissé de marbre. Mais si vous n’avez pas aimé l’agressivité de Steinbrück, pas de panique, nous avons pire que Peer en Suisse: Uli Windisch,  sociologue et spécialiste de la communication (!) à l’Université de Genève. L’homme, connu pour ses positions à contre-courant,  s’est fendu d’une chronique d’une rare connerie dans « Le Nouvelliste » de jeudi.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Politique internationale, Politique suisse, Société, suisse | Tagué: , , , , | 5 Comments »

« Measuring influence », l’exercice délicat du « Time » et de « L’Hebdo »

Posted by patoudoux sur 13 mai 2009

On aime faire des classements. La presse aime faire des classements. Quantifier et classer.  Mesurer et comparer les valeurs. Décrypter pour le lecteur. Les 300 plus grosses fortunes de Suisse selon « Bilan », le classement mondial de « Forbes », la classification des canons de beauté selon « FHM », le classement des destinations de vacances, celui des  meilleurs restos, etc.

Hasard du calendrier, « L’Hebdo » et le « Time » ont publié la semaine dernière leur sélection des 100 personnes les plus influentes, respectivement de Suisse romande et de la planète. S’il n’y a aucun intérêt à comparer ces deux classements du point de vue du contenu – personne, et c’est bien logique, ne se retrouve dans les deux hebdomadaires -, il est intéressant de s’arrêter sur la méthode, tant il est difficile de se montrer cohérent et exhaustif dans ce genre d’exercice.

Décryptage sans prétention après le clic.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Médias, Politique internationale, Politique suisse | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Passeport biométrique: Données, c’est donner

Posted by dragon buté sur 12 mai 2009

empreintesDeux choses. Il existe deux choses qui font que je suis moi et que vous êtes vous, reconnaissables entre tous.

Bien sûr, nous avons des caractéristiques physiques qui nous sont propres. Mais il n’y a que deux aspects externes qu’on ne partage avec personne d’autre. Le dessin des veines de la rétine et celui des empreintes digitales. Et l’Etat veut que chaque citoyen suisse lui cède l’un des deux gracieusement.

Car ne nous méprenons pas. La votation suisse du 17 mai prochain sur le passeport biométrique ne tourne pas uniquement autour de la question de la très controversée base de données centralisée que préconise le projet de loi. Les inquiétudes à propos de cette centralisation sont légitimes. Mais le vrai débat est plus global.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Politique suisse | Tagué: , , , , | 1 Comment »

Comment faire un film qui manque d’images? Critique de « Millénium »

Posted by dragon buté sur 9 mai 2009

MilléniumComment transposer à l’écran un pavé en deux heures de film? Comment rester fidèle à une intrigue touffue à l’extrême? Comment ne pas décevoir les fans, les millions de fans de la trilogie? Comment choisir son héroïne, alors que chaque lecteur s’en est fait une idée précise?

Peter Jackson s’est à coup sûr posé mille fois chacune de ces questions, lorsqu’il a porté à l’écran le « Seigneur des anneaux ». Il a été rejoint dernièrement dans ses questionnements par le danois Niels Arden Oplev, qui vient de terminer la réalisation du premier tome de la série « Millénium », de Stieg Larsson.

« Millénium » tome un, tiré du roman « Les hommes qui n’aimaient pas les femmes », sort sur les écrans suisses mercredi. Critique engagée d’un Dragon adorateur de la trilogie.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Cinéma, Polars | Tagué: , , , , , , | 9 Comments »

Ben Southall, vainqueur d’une opération paradisiaco-marketing dans le Queensland

Posted by blongo sur 6 mai 2009

Ce genre de paysage n'a définitivement aucun intérêt!

Ce genre de paysage n'a définitivement aucun intérêt!

Ce matin, je me suis dit que la personne la plus détestable du monde n’était plus Silvio Berlusconi mais un jeune Britannique nommé Ben Southall. Vous me direz qu’il faut être particulièrement méchant, fourbe et méprisable pour devancer le « Cavaliere » si peu cavalier et désormais sans cavalière au classement des personnalités les plus honnies. Mais revenons à notre mouton. Ben Southall est un jeune homme de 34 ans, à l’allure avenante, fiancé et travaillant dans le secteur caritatif. Mais qu’a-t-il donc fait de si fâcheux pour mériter un tel courroux?

Il se trouve que Ben Southall est le vainqueur tant envié de l’opération recherche d’un gardien pour une île paradisiaque. Lancée il y a quelques mois, cette initiative a été imaginée par l’Etat australien du Queensland. Il s’agissait de trouver la personne idéale pour un job de rêve, à savoir s’occuper d’une petite poussière de terre située à quelques encablures de la Grande barrière de corail. L’heureux gagnant va recevoir plus de 100’000 francs pour flâner sur l’île, se balader en bateau, veiller à ce que rie ne trouble sa quiétude. Et aussi écrire un blog sur ce pesant labeur. Et ce n’est pas tout: l’offre comprend aussi une luxueuse villa avec piscine, un golf et une mer turquoise sans touristes. Le fieffé goujat! C’est quand même plus original que métro-boulot-dodo…

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Insolite, Voyages | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

La grève du sexe pour régler les problèmes politiques

Posted by blongo sur 1 mai 2009

Les fiers lions du Kenya devront mettre leur ego dans leur poche

Les fiers lions du Kenya devront mettre leur ego dans leur poche

La majorité des politiciens de ce bas monde sont des hommes. Avec leur ego, avec leur orgueil démesuré, avec leur virilité exacerbée, avec leur zizicentrisme. Berlusconi, Sarkozy? Non, c’est  d’un pays plus au sud dont on parle. Car le Kenya n’échappe pas à la règle de la phallocratie. Et les politiciens kényans (uniquement -ciens, mais pratiquement pas de -ciennes) n’échappent pas à la règle. Trop préoccupés par leurs querelles de coqs et leurs guéguerres d’influence, les hommes d’Etat de cette nation d’Afrique de l’Est délaissent les affaires courantes et le pays part en vrille depuis quelques années.

Mais tels des petits Gaulois contre l’envahisseur romain, ou plutôt telle une majorité minorisée au pouvoir, une frange de la population a décidé de s’élever contre cette évolution pendable de la sphère politique kényane: les femmes. Réunies en associations civiles, des dizaines de femmes se sont alliées pour former un contre-pouvoir. Mais qui dit pouvoir demande arme. Et ces femmes ingénieuses ont réussi à débusquer une arme plus efficace que le curare et la mitraillette: le sexe. Ou pour parler plus crûment: pas de réaction politique, pas de galipette! Machiavélique et ingénieuse, les Kényanes.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Insolite, Politique internationale | Tagué: , , , , | 2 Comments »