La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Archive for the ‘Economie’ Category

« Measuring influence », l’exercice délicat du « Time » et de « L’Hebdo »

Posted by patoudoux sur 13 mai 2009

On aime faire des classements. La presse aime faire des classements. Quantifier et classer.  Mesurer et comparer les valeurs. Décrypter pour le lecteur. Les 300 plus grosses fortunes de Suisse selon « Bilan », le classement mondial de « Forbes », la classification des canons de beauté selon « FHM », le classement des destinations de vacances, celui des  meilleurs restos, etc.

Hasard du calendrier, « L’Hebdo » et le « Time » ont publié la semaine dernière leur sélection des 100 personnes les plus influentes, respectivement de Suisse romande et de la planète. S’il n’y a aucun intérêt à comparer ces deux classements du point de vue du contenu – personne, et c’est bien logique, ne se retrouve dans les deux hebdomadaires -, il est intéressant de s’arrêter sur la méthode, tant il est difficile de se montrer cohérent et exhaustif dans ce genre d’exercice.

Décryptage sans prétention après le clic.

Lire la suite »

Posted in Economie, Médias, Politique internationale, Politique suisse | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Quand Barack Obama s’adresse aux internautes, ou le changement de paradigme à la Maison Blanche

Posted by patoudoux sur 27 mars 2009

L’exercice est une grande première : un président répond aux questions de ses électeurs en direct sur internet. Durant plus d’une heure, c’est ce à quoi s’est astreint Barack Obama jeudi soir dans « Open for questions », en répondant aux questions écrites, mais aussi orales – via webcam – des internautes. En deux jours, plus de 100’000 questions posées par 92’000 personnes ont été déposées sur le site de la Maison Blanche: Ségolène Royal, qui avait lancé le concept de démocratie participative en France, doit suinter la jalousie… Et moi je dis: chapeau l’artiste. Je suis en admiration devant cet homme intelligent, élégant, posé, décontracté et qui semble si sincère dans toutes les réponses qu’il donne. Retour sur un exercice marketing réussi.

Lire la suite »

Posted in Economie, Internet, Médias, Politique internationale | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Un journal gratuit va disparaître en Suisse romande. Et alors?

Posted by patoudoux sur 4 mars 2009

Coup de tonnerre dans le monde médiatique romand: le grand éditeur Edipresse passera entièrement en main de l’alémanique Tamedia d’ici 2013, a-t-on appris mardi. Conséquence la plus visible de cette fusion: la disparition du quotidien gratuit « Le Matin Bleu », qui laissera le champ libre à son futur ex-concurrent non moins gratuit « 20 minutes ».  Quelles conséquences pour nous autres pendulaires qui arrachons de leurs caissettes ces deux gratuits chaque matin? Et bien pas grand chose. Analyse subjective.

Lire la suite »

Posted in Economie, Médias, suisse | Tagué: , , , | 1 Comment »

Le monde en crise… la surprise, l’Eglise et le village

Posted by dragon buté sur 8 février 2009

Tout d'abord la surprise

Tout d'abord la surprise

Avec cette crise qui bouleverse le monde, je dois avouer que je vais de surprise en surprise. Mais comme tout être humain qui se respecte, je m’habitue à la surprise, elle devient moins surprenante, je me blase. Petite remise de l’Eglise au milieu du village.

Il y a eu la surprise première. Quoi, une crise, quelle crise? Rien vu venir, comme le commun des mortels, assez éloigné il faut l’avouer de la spéculation immobilière ou boursière.

Mais bon, on s’y fait. Nous sommes en crise. D’où question légitime: pourquoi? Et là deuxième surprise, sur les causes de cette foutue crise. La faute à de gros crétins qui ont spéculé sur des prêts immobiliers accordés à des gens qui n’avaient pas les moyens de rembourser. Ou comment se faire une pétée de thune avant de détruire l’économie mondiale. Hum!

Puis est venu le temps de la troisième surprise, celle de la rapidité de la contagion. Quelqu’un dit: on est en crise, quelques semaines après, on est vraiment en crise. Les conséquences ont été immédiates: chômage partiel, licenciements, mauvais résultats d’entreprises, banques sous perfusion… au point que mon esprit suspicieux a pensé un temps que certains profitaient du contexte de « crise » pour faire passer quelques mesures douteuses en douce… mais non, apparemment, la crise s’est comportée comme la grippe: elle y est allée vite et fort. Et a fait beaucoup de dégâts.

Lire la suite »

Posted in Economie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Mini yoghourt à prix maxi. Les sales méthodes de l’agro-alimentaire

Posted by blongo sur 9 novembre 2008

Le consommateur est pris pour un jambon. Avec combien de tranches dans la barquette?

Le consommateur est pris pour un jambon. Avec combien de tranches dans la barquette?

Le nouveau petit jeu à la mode de certaines sociétés alimentaires est des plus agaçants. De quoi s’en mettre à nouveau plein les fouilles et de quoi mettre un blongo très en colère. La méthode hypocrite de ces requins du profit à tous prix consiste à laisser le prix d’un produit inchangé, mais de revoir la quantité largement à la baisse. Révélés par les magazines pour consommateurs, comme Bon à savoir ou 60 millions de consommateurs, ces procédés sont toujours plus courants. D’autres sont accusés d’escroquerie pour moins que cela.

Alors que le pouvoir d’achat est en berne et que la récession semble toujours plus pressante, les firmes avides ne peuvent se permettre de simplement augmenter les prix pour garder leurs marges inchangées voire pour encore les accroître. Le consommateur ne comprendrait pas. Elles utilisent du coup des méthodes éthiquement scandaleuses, mais toujours parfaitement légales. Et, souvent, le client n’y voit que du feu, pour peu qu’il ne prenne pas le temps de lire l’étiquette avec minutie, étiquette qui est d’ailleurs souvent écrite en caractères minuscules, dont les termes demeurent aussi ambigus qu’autorisé et où les informations les plus importantes sont dissimulées dans les replis invisibles ou, par hasard, sous un autocollant promotionnel. Une opération camouflage à faire pâlir l’armée suisse.

Lire la suite »

Posted in Economie, Société | Tagué: , , , | Leave a Comment »

La mort, les prix, l’actu et le business

Posted by Van Breukelen sur 21 octobre 2008

J’aimerais vous faire part de mon interrogation. Je cherchais un livre sur amazon.fr qui n’est pas répertorié et le moteur puissant de la librairie en ligne s’est contenté de me renvoyer les livres les plus commandés du moment: J’ai 100 ans et je voudrais vous dire de Soeur Emmanuelle suivi de Ritournelle de la faim de JMG Le Clezio. Autrement dit, deux livres – récents, mais les autres Le Clézio ne sont pas loin derrière dans le classement – à destinée relativement confidentielle, mais dont le destin change, propulsé qu’il est par les feux de l’actualité. Et je ne parlerai pas du marché vivace de ces livres écrits à la va-vite et édités en moins de deux pour coller à l’actualité. Une méthode qui rencontre le succès et qui me semble participer du même mouvement.

J’ai du mal à croire que des milliers de gens se mettent à commander les bondieuseries gentilles, mais bondieuseries quand même de Soeur Emmanuelle uniquement parce qu’elle est morte et que, selon ses termes, elle a été aspirée vers Dieu « comme une fusée ». On sait bien dans le milieu artistique que la valeur des tableaux prend l’ascenseur (à défaut de fusée hein) après la mort du peintre. Mais j’ai quand même de la peine à m’expliquer pourquoi on va se coltiner la lecture des centaines de pages pour une personne qui, jusque-là, n’avait pas suscité notre intérêt avant de le déluge d’hommages médiatique. Surtout que d’ici peu, un autre mort célèbre chassera Soeur Emmanuelle de l’autel médiatique. Lire la suite »

Posted in Economie, Littérature | Tagué: , , , | 2 Comments »

Retour à l’économie humaine?

Posted by Van Breukelen sur 18 octobre 2008

Un patron paternaliste, ça existe !

L’histoire est hélas trop rare, mais il vaut la peine de la signaler pour saluer le retour de sentiments humains dans une économie faite de seuls chiffres, de croissance et de rentabilité. Cela commence par l’histoire classique: la direction de la compagnie d’aviation Jet Airways licencie 15% de son personnel, 1900 personnes, en raison du ralentissement du trafic passager en Inde et des hausses de prix du carburant. La mise à la porte des jeunes employés avait provoqué une mini-tempête politique. Des centaines d’hôtesses et stewards avaient défilé à l’aéroport de New Delhi avec le soutien des politiques.

C’est là que Naresh Goyal, le big boss de Jet Airways, découvre son ex-personnel en larmes qu’il a viré avec juste un mois de salaire en guise de plan social. Et c’est là qu’il se passe quelque chose de très curieux, que l’on ne rencontre guère que dans les petites structures économiques, les PME, mais jamais au niveau des multinationales. Le patron ne dort plus de la nuit, sa conscience le taraudant depuis qu’il a été ému de voir ses employés malheureux. Il réagit alors en tant que père de tous ses employés et décide d’annuler les licenciements. Le dirigeant indien dit n’avoir agi sous aucune pression – ce dont les cyniques et soupçonneux comme moi doutent un peu. Il reste qu’il demande à son conseil d’administration de revoir sa copie: les entreprises ne devraient pas prendre de décision uniquement fondée sur des critères économiques, a-t-il affirmé. Oui, vous avez bien lu.

Lire la suite »

Posted in Economie | Tagué: , , , , , | 8 Comments »

Mieux vaut être dirigeant que dirigé

Posted by blongo sur 16 octobre 2008

Le dirigeant

Le dirigeant

Le Conseil fédéral a approuvé cette semaine les salaires des divers dirigeants des entreprises appartenant à la Confédération. Et en pleine crise financière, ces centaines de milliers de francs annuels frisent l’indécence. Au risque de passer pour un populiste aux idées simplistes, blongo souhaite faire un petit état de la situation. Et gageons que ce ne sera pas tendre…

Tout d’abord, il faut souligner que ces lignes laissent de côté les patrons des entreprises privées. Non qu’il ne soit pas utile d’en parler, car là ce n’est plus de l’indécence mais de l’escroquerie, mais parce qu’on ne peut pas courir trop de lièvres à la fois, au risque d’être privé de civet (c’est de ma grand-mère, donc ça ne peut être que vrai…). Donc, concentrons-nous sur nos amis de la Confédération, soutenus par nos amis du Conseil fédéral et par la plupart de nos amis du Parlement. Comment ne pas les soutenir également, dans de telles conditions?

Prenons ces goguenards et heureux patrons, loin d’avoir des problèmes de pouvoir d’achat, dans l’ordre, en commençant par le plus valeureux d’entre eux, et le plus récompensé évidemment. Par souci de précision et de comparaison, un petit descriptif de leurs plus brillantes réalisations accompagnera cet état des lieux.

Lire la suite »

Posted in Economie, Politique suisse | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

Mon banquier est un bel enfoiré

Posted by samlegrand sur 11 octobre 2008

Des pièces de monnaie bien encombrantes.
Des pièces de monnaie bien encombrantes

C’est un temps qui semble déjà si loin. Une ère oubliée où George W.Bush et Nicolas Sarkozy ne s’étaient pas encore convertis au communisme. A cette époque, les pages des journaux n’étaient pas assez larges pour y inscrire les bénéfices de l’UBS, Pierre Mirabaud astiquait fièrement sa moustache au volant de sa Jaguar dans les rues de Genève et Hans-Rudolf Merz nageait, comme oncle Picsou, dans sa piscine remplie de « Vrenelis » au sous-sol de la place fédérale.

Bref, il y a un peu plus d’une année, je suis allé voir mon banquier pour la dernière fois. Banquier est peut-être un bien grand mot pour désigner le trentenaire BCBG posté derrière le guichet de la succursale de ma banque cantonale. Toujours est-il que ce jour-là, ma vie a basculé à jamais. Lire la suite »

Posted in Economie | Tagué: , , | 3 Comments »

La crise financière pour les nuls. Un point de vue

Posted by dragon buté sur 9 octobre 2008

Des maisons? En veux-tu, en voilà!

Des maisons? En veux-tu, en voilà!

L’économie mondiale est donc touchée par une crise financière grave. Les experts le disent, les médias relaient ce que les experts disent. Pour le commun des mortels, les premiers effets réels ont fait leur apparition il y a peu. Les banques manquent de liquidités, les bourses s’effondrent et l’économie réelle est touchée (notamment l’industrie automobile, plusieurs constructeurs ayant annoncé des mesures d’économie). Certains ont déjà vu leurs valeurs en bourse diminuer drastiquement.

Mais qui comprend réellement ce qui se passe actuellement et pourquoi nous en sommes arrivés là? Petite tentative d’explication, forcément incomplète et forcément partiale. Et si un économiste est en train de lire ce billet, qu’il pardonne les erreurs ou les approximations, ou qu’il veuille bien les corriger au moyen des commentaires.

Lire la suite »

Posted in Economie | Tagué: , , , , , , , , | 8 Comments »