La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Archive for the ‘Bande dessinée’ Category

Culture en miettes (3): spécial Pérou

Posted by blongo sur 6 novembre 2009

Quand lama fâché, faire de temps en temps ainsi

Ayant eu la chance de partir dernièrement quelques semaines au Pérou, votre Blongo a ramené dans sa besace plein de photos, plein de souvenirs et surtout plein de correctifs à divers préjugés touchant ce magnifique pays. Qui dit Pérou dit en effet toute une série d’idées reçues pas forcément proches de la réalité. Des idées notamment véhiculées par Hergé et Tintin, avec leur fameux voyage au Pérou et en Bolivie dans « Le Temple du Soleil ». Petit passage en revue de ces imprécisions concernant le Pérou:

Quand lama fâché, lui toujours faire ainsi: dans Tintin, le malheureux capitaine Haddock se fait asperger toutes les 5-6 pages par le crachat d’un lama fâché. Eh bien, après quelques tests sur le terrain, et insistance dans l’expérience, il s’avère que le lama (tout comme d’ailleurs ses cousins alpaca et vicuna) ne s’amuse pas à cracher sur tous les touristes qui passent. Certes, l’animal affiche le plus souvent un séduisant regard hautain et semble outré quand on le flatte, mais rien ne sort apparemment de sa grosse bouche ruminante. Déception! Et pourtant… En fait, même si ce n’est pas si fréquent que cela, le lama crache bel et bien quand il est agacé. S’il est légèrement contrarié, il peut envoyer un léger jet liquide. Mais s’il est franchement hors de lui, état qui semble plutôt rare il faut bien l’avouer, c’est un imposant crachat verdâtre qui pourrait vous arriver sur le visage. Il s’agit de régurgitations gastriques à l’odeur nauséabonde. Donc, rendons hommage à Hergé, qui n’a pas, en définitive, totalement imaginé ce comportement pour le moins étrange chez le lama.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Bande dessinée, Culture en miettes, Voyages | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Des 7 psychopathes aux 7 prisonniers, critique de 7 BD réalisées à 14 mains

Posted by blongo sur 5 mars 2009

Sept bandes dessinées écrites par sept scénaristes et réalisées par sept dessinateurs narrant sept histoires différentes sur sept missions menées à bien (ou à mal) par sept équipes de sept hommes ou de sept femmes. Telle est le concept novateur d’un cycle de BD dont le septième et dernier tome vient de sortir en librairie. « Sept psychopathes », « Sept voleurs », « Sept pirates », « Sept missionnaires », « Sept guerrières », « Sept yakuzas » et maintenant « Sept prisonniers », ce septette mérite un arrêt.

Sept intrigues très différentes et sans rapport les unes avec les autres, mais très proches par leur idée de base: la réunion de sept personnes pas vraiment faites pour cohabiter afin d’accomplir une mission. Sept dessins très différents, faisant totalement changer l’approche de chaque aventure. Il n’y a que sept histoires dans ce cycle et on aimerait en lire d’autres. Mais non, le concept tourne uniquement autour du chiffre 7. Une huitième aventure serait un crime.

On adore cette idée de réunir sept scénaristes et sept dessinateurs pour une expérience singulière et sans lendemain. Juste pour voir ce qu’ils vont tirer des consignes de base: « 7 missions. 7 équipes de 7 hommes décidés à réussir. 7 histoires complètes à découvrir dans une collection d’exception », se vante la couverture de ces BD éditées chez Delcourt. C’est un peu pompeux, mais on n’est pas loin de la réalité.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Bande dessinée, Littérature | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

Astérix peut-il ressusciter ?

Posted by Van Breukelen sur 16 janvier 2009

7216Dans la famille Uderzo, il y a le père, Albert, bon dessinateur, assez bon scénariste jusqu’à « la Rose et le glaive » (si, si, je ne lui jette pas la pierre d’emblée), pitoyable ensuite (la galère d’Obélix, Latraviata, Le ciel lui tombe sur la tête). Et il y a la fille, Sylvie, qui ne décolère pas d’avoir vu passer son père à l’ennemi et d’avoir autorisé la suite des aventures du petit Gaulois par un autre. Entre père Albert et fille Sylvie la question qui plombe l’ambiance des dimanches en famille est donc: un personnage de BD rentable peut-il mourir ? Le seul exemple allant dans le sens du oui, c’est Tintin. Encore que Tintin soit immortel, on est bien d’accord. Mais pour le reste, Blake et Mortimer, Achille Talon, Tif et Tondu, Lucky Luke et d’autres dansent encore sur les tombes de leurs pères avant, pour certains, de réaliser que l’on ne peut pas être et avoir été.

achille-talon-a-la-main-vertePrenons Achille Talon, que je voue aux gémonies maintenant après des années d’admiration inconditionnelle. Le personnage joufflu, orgueilleux et verbeux a été repris par plusieurs scénaristes et autant de dessinateurs; le résultat est nul. On ne retrouve pas le souffle de Greg, le style, l’humour. Les personnages nouveaux sont imbuvables, les anciens n’ont plus le même ton (le directeur de Polite campé par Goscinny représenté maintenant en pur sadique). Catastrophique. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Bande dessinée | Tagué: , , , , , , , | 4 Comments »

Et si j’offrais une BD de qualité pour Noël?

Posted by blongo sur 19 décembre 2008

La Quête de l'Oiseau du Temps

Vous ne dormez plus à force de vous préoccuper de ces satanés cadeaux de Noël? Vous ne savez pas quoi offrir à votre fille qui achète tout ce qu’elle veut? A votre mari qui a sa bibliothèque remplie de polars et sa DVDthèque pleine de films d’aventure? A votre beau-fils que vous ne connaissez pas depuis longtemps (et vous ne voulez pas vexer en lui offrant une bougie saveur orange-cannelle ou un T-shirt L, alors qu’il peine à faire façon de son XL)?

Mais avez-vous pensé à déposer une bande dessinée sous le sapin? D’accord, vous ne connaissez rien en BD et vous ne voulez pas prendre le risque de vous tromper. Mais tout en évitant les traditionnels Tintin, Astérix et Léonard, que chaque amateur qui se respecte doit néanmoins avoir lus, il est possible de débusquer des cycles originaux et magnifiquement dessinés. Les mangas font fureur, mais semblent incompréhensibles. Titeuf et Le Chat ont aussi toujours la cote en librairie et peuvent faire un cadeau sympathique, mais blongo va tenter de vous conseiller d’autres BD, un peu moins connues mais figurant néanmoins dans le must du genre. Petit tour d’horizon avec un bref descriptif pour éviter de se perdre dans la masse de l’offre, tout en sachant que chaque tome coûte aux alentours de 20 francs, ce qui peut faire des cadeaux conséquents…

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Bande dessinée, Littérature | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Critique démagogique et manipulatrice du Retour à la terre, de Manu Larcenet et Jean-Yves Ferri

Posted by blongo sur 15 décembre 2008

Vous êtes jeune papa et vous vivez à la campagne avec une gentille épouse pleine d’attention? Le Retour à la terre de Manu Larcenet et Jean-Yves Ferri est fait pour vous!

Vous êtes citadin pur sucre d’origine et vous n’arrivez pas à survivre dans un coin paumé loin de la grande ville, prenons un bled au hasard nommé les Ravenelles? Il vous faut lire Le Retour à la terre de Manu Larcenet et Jean-Yves Ferri!

Vous ne pouvez pas vous passer de votre ordinateur de poche et de votre téléphone portable, mais vous vivez en pleine cambrousse et le réseau a de la peine à arriver chez vous? Manu Larcenet et Jean-Yves Ferri parlent aussi de cela dans Le Retour à la terre!

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Bande dessinée, Littérature | Tagué: , , | 2 Comments »

Calice, une BD à la sauce québecoise! Critique de « Magasin général » de Loisel&Tripp

Posted by blongo sur 7 décembre 2008

Marie et Serge, les deux héros du magasin

Marie et Serge, les deux héros du magasin

Petit passage matinal en librairie. Un oeil embrumé sur les dernières bandes dessinées en vue sur l’étalage. Une décharge électrique. Loisel. Loisel est de retour. LOISEL EST DE RETOUR. La matinée automnale et sa grisaille pesante deviennent une plage de sable fin et un soleil réconfortant. Oui, c’est à peu près cet effet-là que procure la sortie d’un album de Loisel.

Loisel, c’est surtout la mythique « Quête de l’Oiseau du Temps », une BD que tous les fous du genre connaissent et que tous rangent bien haut dans leurs bédéthèques. C’est aussi « Peter Pan », qui reste aussi un modèle du genre malgré une fin d’intrigue un peu chaotique. Mais c’est aussi « Magasin général », une bande dessinée au concept original qui ne fait de loin pas tache dans la bibliothèque au côté des deux premières.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Bande dessinée, Littérature | Tagué: , , , , , | 3 Comments »

Des trollympiades loin de Pékin

Posted by blongo sur 21 août 2008

Une trolle adoptée devance de vraies boules de poil

Une trolle adoptée devance de vraies boules de poils

Alors que Pékin vibre pour ses JO suivis dans le monde entier, loin, très loin de Chine, aux fameux Monts Locaces, viennent de se dérouler, dans une ambiance nettement plus intime, des joutes très particulières, des trollympiades, comprenez des Jeux olympiques pour les trolls… Qu’est-ce donc que cette nouvelle affaire, vous demanderez-vous bien justement.

En fait, les trollympiades réunissent des trolls venus de tous les horizons pour des épreuves qui n’ont rien à voir avec le cyclisme sur piste ou le tir au pistolet, mais pour des disciplines typiquement trolles, comme le lancer d’humains, le plongeon sans piscine ou le dressage de mouches… Tout y existe comme aux vrais Jeux, de la flamme trollympique au village trollympique, mais avec en prime ces bestioles pour le moins particulières nées de l’imagination du scénariste Christophe Arleston et illustrées avec talent par Jean-Louis Mourier. Bande dessinée à succès grandissant, « Trollympiades » est le 11e tome de la série « Trolls de Troy », une aventure qui a lieu deux siècles avant celle de Lanfeust et de son ami troll Hébus.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Bande dessinée, Littérature | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

Le combat ordinaire de gens plus attachants qu’ordinaires

Posted by blongo sur 22 avril 2008

Manu Larcenet entre dans la catégorie de ce qui se fait de mieux en BD. Sa dernière oeuvre, sortie il y a peu en librairie, est là pour le prouver une fois de plus, même si ce n’était absolument pas nécessaire. Le fan savoure avec une infinie délectation le dernier tome du « Combat ordinaire », mais nourrit aussi l’immense regret que « Planter des clous » achève la série mythique.

Manu Larcenet, il y a ceux qui jugent que le « Combat » est le must et ceux qui idolâtrent plutôt « Le retour à la terre ». S’il est tentant de penser que les seconds sont plus proches de la vérité ultime, les premiers ne sont pas complètement égarés non plus. Un retour sur cette série paraît prioritaire, surtout pour happer au passage ceux qui aurait l’outrecuidance de ne pas encore connaître.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Bande dessinée, Littérature | Tagué: , , | 1 Comment »