La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Archives d’Auteur

Roger, mais où s’arrêtera-t-il?

Posted by blongo sur 31 janvier 2010

Federer, l'homme qui peut se démultiplier!

Bon, vous savez assurément ce que votre blongo a fait ce matin, donc inutile d’en dire trop: l’aisance, l’assurance, l’aisance, l’assurance, un peu les mains moites au 3e set, beaucoup les mains moites en fin de 3e set, les mains complètement mouillées dans le tie-break, un fleuve à 11-11 et un gros ouf à 13-11.

Mais l’histoire ne gardera rien de ces problèmes d’humidité: on ne se souviendra que d’un succès aisé en trois sets de Roger Federer contre l’Ecossais Andy Murray pour décrocher un 4e titre à Melbourne.

Roger Federer conquiert donc un seizième titre en Grand Chelem, soit deux de plus qu’une autre légende du tennis, Pete Sampras. Un gouffre de talent. Mais où s’arrêtera le numéro mondial, lui que les sales langues disaient déjà perdu pour le tennis il y a un an? Mais que dire de plus si ce n’est laisser les chiffres parler d’eux-mêmes? Lisez ce qu’il suit et jugez par vous-même…

Lire la suite »

Posted in Sport, Tennis | Tagué: , , , , , | 3 Comments »

La Suisse et ses minarets, ou comment la démocratie de l’isoloir se fait bien voir à l’étranger

Posted by blongo sur 30 novembre 2009

L'affiche de l'UDC a encore fait peur aux plus naïfs

L’information n’aura échappé à personne, les Suisses ne souhaitent pas voir de nouveaux minarets dans leur sacro-saint territoire. Et pas une mince minorité, tous les cantons à quelques exceptions près. Soit, c’est la démocratie qui décide et il faut la respecter. Mais cela met deux choses en avant que l’on ne peut passer sous silence. La force de la démocratie silencieuse et l’image donnée à l’étranger.

Tout d’abord, c’est assez fou de constater qu’à part l’UDF et l’UDC (et même pas tous ses membres), tous les partis prônaient le rejet de cette initiative anti-minarets. Idem pour les milieux économiques et culturels. Mais en discutant ici ou là, on sentait poindre une frange grandissante de la population qui voulait exprimer par là une peur (ou un rejet net) des musulmans. Personne ne le disait à très haute voix, à part « ces sales racistes de l’UDC, mais nous on n’est pas comme ça, c’est différent ». Et pourtant, à force de ne rien dire, on n’en pense pas moins et dans le confinement douillet de l’isoloir, certains ont pu crier leur avis à une foule énorme composée d’un stylo, d’une feuille et d’un rideau rouge. Bravo, le courage…

Cette votation a aussi une conséquence assez dramatique sur l’image de la Suisse à l’étranger. Il faut néanmoins préciser que l’Helvétie, de part sa démocratie directe, est le seul pays à organiser des votes populaires sur des sujets aussi délicats. Si un scrutin identique était à l’ordre du jour chez nos voisins français ou autrichiens, le résultat serait, assurons-le, du pareil au même. La force discrète de l’isoloir, encore une fois. Mais bref, il n’en reste pas moins que les commentaires parus dans la presse et sur le web au lendemain de ce rejet des minarets sont éloquents. Petit tour d’horizon.

Lire la suite »

Posted in Politique suisse | Tagué: , , , , , , , , | 4 Comments »

De la force du rouget multiculturel en milieu hostile

Posted by blongo sur 15 novembre 2009

Quel rapport entre un petit poisson et de jeunes vainqueurs valeureux?

Le rouget est un petit poisson de roche à la chair recherchée. Il devient rouge-violet quand il est mort, mais quand il est rouge vif à croix blanche, il s’agit plutôt d’un petit Suisse bourré de talent. Et le méconnu rouget helvétique vient de remporter un succès aussi triomphal qu’inattendu. Mais quittons là les considérations ichtylogiques pour revenir à nos moutons, ou plutôt à nos footballeurs. Car c’est bien de ballon rond dont il s’agit. Rougets est en effet le joli surnom des footballeurs suisses, mais pas les grands, les petits, les moins de 17 ans.

Et ces petits rougets sont sortis subitement de la vase pour éclater au grand jour sur les pelouses du Nigeria. Les poissonnets helvétiques ont remporté la Coupe du Monde de football. Si, si, la Coupe du Monde de foot. Certes, pas celle des grands qui aura lieu l’an prochain en Afrique du Sud, mais celle de M17. L’exploit n’en est pas moins aussi retentissant qu’inouï. Jamais une équipe de Suisse de football n’avait gagné un titre planétaire. Jusqu’ici, les M17 avaient « seulement » remporté le titre à l’Euro en 2002. Mais c’était sans le Brésil et ses génies du ballon ou le Nigeria, vainqueur sortant et finaliste malheureux à la maison. Là, tout le monde était présent et tout le monde a été battu, sans exception.

Lire la suite »

Posted in Football, Sport | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

Culture en miettes (3): spécial Pérou

Posted by blongo sur 6 novembre 2009

Quand lama fâché, faire de temps en temps ainsi

Ayant eu la chance de partir dernièrement quelques semaines au Pérou, votre Blongo a ramené dans sa besace plein de photos, plein de souvenirs et surtout plein de correctifs à divers préjugés touchant ce magnifique pays. Qui dit Pérou dit en effet toute une série d’idées reçues pas forcément proches de la réalité. Des idées notamment véhiculées par Hergé et Tintin, avec leur fameux voyage au Pérou et en Bolivie dans « Le Temple du Soleil ». Petit passage en revue de ces imprécisions concernant le Pérou:

Quand lama fâché, lui toujours faire ainsi: dans Tintin, le malheureux capitaine Haddock se fait asperger toutes les 5-6 pages par le crachat d’un lama fâché. Eh bien, après quelques tests sur le terrain, et insistance dans l’expérience, il s’avère que le lama (tout comme d’ailleurs ses cousins alpaca et vicuna) ne s’amuse pas à cracher sur tous les touristes qui passent. Certes, l’animal affiche le plus souvent un séduisant regard hautain et semble outré quand on le flatte, mais rien ne sort apparemment de sa grosse bouche ruminante. Déception! Et pourtant… En fait, même si ce n’est pas si fréquent que cela, le lama crache bel et bien quand il est agacé. S’il est légèrement contrarié, il peut envoyer un léger jet liquide. Mais s’il est franchement hors de lui, état qui semble plutôt rare il faut bien l’avouer, c’est un imposant crachat verdâtre qui pourrait vous arriver sur le visage. Il s’agit de régurgitations gastriques à l’odeur nauséabonde. Donc, rendons hommage à Hergé, qui n’a pas, en définitive, totalement imaginé ce comportement pour le moins étrange chez le lama.

Lire la suite »

Posted in Bande dessinée, Culture en miettes, Voyages | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

J’aime j’aime pas (4): du bim bam bop aux voisins

Posted by blongo sur 19 septembre 2009

Le bim bam bop, déjà un régal pour les yeux.

Le bim bam bop, déjà un régal pour les yeux.

Commencée il y a quelques semaines, cette rubrique méritait bien une petite mise à jour, ou plutôt une quatrième version. Entre agacement convulsif et admiration béate, le quotidien regorge de ces moments contemplatifs.

J’aime le mois de septembre: quoi de plus savoureux que ce neuvième mois de l’année? C’est la période idéale pour prendre des vacances, car il n’y a plus de hordes de gens sur les routes et des wagons de benêts sur les terrasses des bistrots. C’est la période idéale pour vivre et non plus survivre comme en été. On perd 10 degrés et l’air redevient respirable. On peut faire trois pas sans se retrouver avec des auréoles sous les bras et on peut se balader à l’extérieur sans courir le risque de revenir avec l’impression d’être une écrevisse surcuite. Idéal, qu’on vous dit. Et puis c’est la période des feuilles brunissantes, des vendanges et de la chasse dans les restaurants. La belle vie de château sans les désagréments du plein été.

J’aime pas le petit chien-chien à sa mémère: ridicule, il n’y a pas d’autre mot pour qualifier ces bestioles de 13 centimètres de long pour 6 de large. Il y en a un dans mon immeuble. Le visuel est désastreux. Un noeud dans les cheveux et le poil lissé. On ne dirait même pas un vrai chien, mais plutôt un gros rat sans personnalité. Ou tout au plus un peu de hargne. Car c’est les plus petits roquets qui ont le plus envie de vous mordre un mollet. Du moins jusqu’à ce que sa mémère vous dise d’un ton doucereux que c’est rien, qu’il voulait juste jouer et que c’est pas si grave s’il repart avec une bouchée de votre mollet. Mais plus que le visuel, c’est le sonore qui tourne à la tragi-comédie. Le chien-chien parfait ne sait pas aboyer comme un vrai Médor des banlieues. C’est plus un éructement plaintif qui ne ressemble à rien. Aucune once d’autorité, aucune présence, aucun charisme. Rien. Et en plus le chien-chien aime plus que tout aboyer sans raison pendant une durée qui vous paraît longue et qui vous donne des envies de piétinement. Ou pardon, gentille mémère, c’est pas si grave si j’ai piétiné votre chien-chien au noeud-noeud…

Lire la suite »

Posted in J'aime j'aime pas, Société | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Federer manque le coche à l’US Open, mais se bat bien sur Google

Posted by blongo sur 15 septembre 2009

Il est vraiment partout sur le court, ce bon vieux Roger

Roger s'est démultiplié, mais cela n'a pas suffi...

On va me qualifier d’incorrigible, mais je ne peux m’empêcher d’écrire un billet à chaque finale de Grand Chelem disputée par Roger Federer. Même quand le match se termine à pas d’heure et que le maître finit, contre toute attente, par mordre la poussière. Il était près de 3h en Suisse quand le no1 mondial a dû rendre les armes en finale de l’US Open contre Juan Martin Del Potro. Un revers inattendu qui fait souffrir, mais, étrange impression, peut-être un peu moins que les défaites contre Nadal…

Plus de 4 heures de match, cinq sets et l’apparition de nombreux cheveux blancs n’y ont pas suffi, Federer n’a pas empoché un 6e titre à l’US Open, freinant sa course vers les records. La faute à un Argentin des grands jours, qui a par moments réussi à balader le Suisse comme un Nadal des meilleures années. La faute aussi à un service vraiment défaillant. On n’a jamais vu Federer aussi emprunté avec sa première balle dans un tournoi du Grand Chelem. La faute enfin à cette fébrilité lors des points importants, une mauvaise idée à laquelle il nous avait peu habitués. Del Potro mérite donc tout à fait sa victoire, même si on regrettera toujours ces quelques balles de break pas concrétisées et cette double faute au tie-break de la 4e manche.

Ce que l’on retiendra aussi surtout, c’est la pénibilité de cette finale pour les nerfs. Comme il était trop tard pour passer l’aspirateur pour occuper son esprit ou pour mitonner un petit plat pour occuper ses mains, votre blongo s’est réfugié sur internet pour occuper son moral. Sans être vraiment consolé, on constate tout de même que l’on peut obtenir des statistiques intéressantes en pianotant Roger Federer sur Google. Les résultats du moteur de recherches sont plutôt éloquents. Et palsambleu que cela fait du bien de faire ces recherches quand le spectacle devient intenable à la TV. Les chiffres qui suivent ont donc été récoltés aux pires moments du match, entre 0h30 et 2h30 de la nuit et si ces données n’ont évidemment aucune valeur scientifique sérieuse, elles sont plutôt sympas.

Lire la suite »

Posted in People, Sport, Tennis | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Ode aux voleurs de jambon

Posted by blongo sur 2 septembre 2009

Tout est bon dans le jambon

Tout est bon dans le jambon

Franchement, les petits voleurs avides qui dévalisent des banques ou des bijouteries méritent la prison et une peine très sévère. Pas pour le montant de leur larcin ou la peur infligée aux employés, on laissera ces considérations aux partis de la droite extrême, mais pour le manque d’originalité de leur initiative. Dévaliser un lieu bourré d’argent, c »est déjà vu, has been et ringard, non? D’accord, cela peut rapporter gros, à part si on finit derrière les barreaux, mais où est la beauté du geste dans tout cela, que diable! Quel manque de doigté et d’audace.

On avait déjà évoqué il y a quelque temps ceux qui font preuve d’une belle maestria dans leurs cambriolages et larcins divers et variés. Mais là, je crois que nous avons trouvé nos champions du monde, en tout cas pour les amateurs de viande.  Ce sont en effet pas moins de 330 jambons crus qui viennent d’être dérobés dans l’entreprise Rappelli à Stabio, au Tessin. Trois cents trente jambons crus, votre gourmand blongo en viendrait presque à défaillir ou au moins à verser une petite larme. 330 jambons crus, c’est comme l’Everest pour un cambrioleur gourmet. 330 jambons crus, mazette, mazette…

Lire la suite »

Posted in Insolite, Société | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La loterie italienne, un veinard et des chiffres qui donnent le tournis

Posted by blongo sur 23 août 2009

Money, money, money

Money, money, money

Toute l’Italie attendait cela depuis des mois. L’Europe entière s’était aussi mise à rêver depuis quelques semaines. La cagnotte gargantuesque du loto italien est enfin tombée. Des millions de tickets ont été joués dans l’intervalle. De nombreux frontaliers, suisses, français et autrichiens, passaient la frontière pour aller jouer en Italie. La diffusion du tirage à la TV battait des records d’audience. Des milliers de personnes ont risqué l’arrêt cardiaque. Une seule d’entre elle est devenue multi-multi-multi millionnaire. Et encore un petit peu plus. On est tous à 100% content pour ce veinard. Euh, plutôt 10% content et 90% jaloux.

Ce tirage du loto a donc affolé les chiffres. Et la presse. Tous les médias ont relayé l’information, donnant des sueurs de jalousie à tous les lecteurs. Des zéros et encore des zéros. Une pluie de billets de banque. A lire les données qui suivent, on en attraperait le tournis.

Lire la suite »

Posted in Société | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Usain Bolt, guépard, ours, girafe, bip-bip, chien fou ou lion?

Posted by blongo sur 16 août 2009

Le surhomme

Le surhomme

Ce soir, beaucoup de chanceux ont assisté à une avancée déterminante sur les lois de la physique. Un homme a couru sous les 9″60 sur 100 mètres, 9″58 pour être précis. Cette performance laissera de marbre les non-amateurs, mais il n’empêche que le Jamaïcain Usain Bolt a pulvérisé de 11 centièmes son propre record du monde sur la piste du Stade olympique de Berlin. Un énorme chrono qui semblait complètement inatteignable il y a encore dix ans. Un temps qu’une seule personne au monde pouvait réussir, sa majesté le guépard Bolt. Cela doit être drôle de ce dire qu’on est l’homme le plus vite au monde, que si tu joues à chat, personne ne peut te vaincre, que si tu voles une pomme, aucun épicier ne pourra jamais te rattraper!

C’est assez fou d’imaginer qu’Usain Bolt court le 100 mètres 13 centièmes plus vite que tout le monde, ou plutôt 13 centièmes que son plus proche suivant, l’Américain Tyson Gay, qui a réalisé 9″71 aussi lors de ces Mondiaux à Berlin. C’est assez fou de se dire qu’il y a à peine plus de 20 ans le mythique Carl Lewis courait le 100 mètres en 9″93, soit 0″35 de plus que Bolt, et que l’on se disait alors que ce temps était complètement dingue. C’est assez fou d’apprendre que le bonhomme n’a que 23 ans. C’est assez fou, euh non, c’est totalement surréaliste! Pas étonnant que le Jamaïcain soit surnommé « Lightning Bolt » (« La boule de foudre ») après son exceptionnel triplé 100m, 200m, 4x100m aux JO de Pékin en 2008.

Lire la suite »

Posted in Athlétisme, Sport | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Les fumeurs bannis, place aux mangeurs de viande!

Posted by blongo sur 14 août 2009

Quoi de plus aguichant?

Quoi de plus aguichant?

Vous entrez au restaurant l’appétit aiguisé, l’humeur bonhomme et le serveur, sérieux comme un I majuscule, vous regarde d’un air narquois et vous demande: cher monsieur, mais voulez-vous une table viande ou non-viande? L’envie alléchée du bon repas et l’esprit guilleret s’en vont au galop, c’est sûr. Et pourtant l’intégrisme de certains à propos des repas au bistrot pourrait nous mener à de telles situations incongrues. Il n’y a rien de pire que les intégristes de la nourriture, il faudrait les couler sous dix kilos de béton, comme dans les bons films de gangsters.

Mais revenons au début de l’affaire. Une bonne partie de la presse s’est fait l’écho cette semaine d’un hurluberlu protecteur des animaux exigeant que les mangeurs de viande soient à l’avenir placés à l’écart dans les restaurants. Parqués loin du regard sensible de certains. Des idées farfelues, on en a déjà entendues, mais des inepties commes celle-là, c’est rare. Je n’ai rien contre les protecteurs d’animaux, mais il ne faut pas pousser non plus. Après les fumeurs, bannis des restaurants (ce qui peut se comprendre, car manger à côté d’un fumeur de cigare est très désagréable), voilà les carnivores mis à l’index des plaisirs de la table. Non, mais, pour qui il se prend le Brigitte Bardot des temps modernes. Pourquoi pas exclure les amateurs de laitue, les fans de navets et les inconditionnels de la betterave? Ou les buveurs de bière, les blonds, les moustachus ou les fans de foot?

Lire la suite »

Posted in Insolite, Santé, Société | Tagué: , , , , | 2 Comments »