La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Archive for juillet 2009

J’aime, j’aime pas (3) : spécial Québec

Posted by Van Breukelen sur 30 juillet 2009

vue-du-lac-des-sablesDe retour d’un voyage professionnel au Québec – enfin disons un peu professionnel -, j’ai pu visiter à toute vitesse la belle province en alignant pas moins de 1300 kilomètres en trois jours: Montréal, Québec-city, Les chutes de Montmorency, Les cantons de l’Est et le parc du Mont-Tremblant avec retour à Montréal tous les soirs: du costaud. Compte rendu subjectif.

J’aime les Québécois. Et pourtant, je suis fan des Belges, mais les Belges sont de sacrés déconneurs dans le privé et restent assez froids en public. Les Québécois, je ne sais pas pour le privé, pas vraiment eu le temps de développer de relations intimes, mais pour l’accueil, chapeau. Je n’ai jamais vu des gens aussi aimables, souriants et serviables dans leur boulot. Pas un qui faisait la gueule. J’ai passé des minutes entières avec des gars qui me disaient comment aller au mieux au point B sans oser leur dire que de toute manière j’avais un GPS dans la voiture. Et il est infiniment plus valorisant de s’entendre dire « c’est correct » plutôt que notre froid « d’accord »…

J’aime pas les autoroutes. J’ai adoré les routes défoncées par le gel, les chemins de terre et tout ce qui donnait un peu de relief à la conduite. Tandis que les autoroutes, pardon, mais autant s’injecter du Propofol. C’est limité à 100 petits km/heure, c’est droit, mais alors droit, et cela traverse, pour celle entre Montréal et Québec, des paysages sans intérêt, à peine si on voit le Saint-Laurent pourtant proche. Lire la suite »

Posted in J'aime j'aime pas, Voyages | Tagué: , , , , , , , , | 4 Comments »

Charlene Riva et Myla Rose Federer, les nouvelles Serena et Venus?

Posted by blongo sur 24 juillet 2009

Le plus beau trophée n'est pas toujours celui que l'on croit

Le plus beau trophée n'est pas toujours celui que l'on croit

C’était l’événement le plus attendu de l’été, mais aussi le plus secret, dans l’univers tennistique. Alors que tout le monde se fiche complètement de l’évolution des tournois en cours, à Indianapolis ou Bad Gastein par exemple, alors que, comme d’habitude, rien ne se passe de fondamental entre Wimbledon et l’US Open, la nouvelle fait l’effet d’une bombe au sein de la jet-set de la balle jaune. La naissance de jumelles dans la famille Federer! On pourrait plutôt parler d’une bombe à retardement, puisque qu’il s’agit c’est sûr de futures potentielles soeur Williams.

Dans 20 ans, on entrevoit déjà une Charlene Riva Federer à la première place WTA et une Myla Rose Federer en numéro deux mondiale! Des bookmakers anglais ont déjà flairé le bon coup et lancent déjà les paris: laquelle gagnera Wimbledon en premier, à quelle date, seront-elles championnes en double? Ben dis donc! L’espoir le plus fou qu’après les années à vibrer pour Roger, après deux décennies presque certaines de vide tennistique en Suisse, on pourrait à nouveau trembler derrière nos écrans. Des duels enflammés entre Charly et Myla, comme à la grande époque de Serena et Venus. Ou une équipe de Fed Cup entièrement Federer. Notre imagination déborde déjà de bonheur…

De plus, comme toujours, le Roger réussit à gérer cet événement bouleversifiant avec brio. Cette paternité arrive en effet exactement au bon moment du point de vue carrière et vie de famille. A croire que Monsieur et Madame Federer ont pu décider du jour-même de la venue au monde de ces deux jumelles.  Quand la star des stars dompte les éléments et la nature… Sur le plan sportif, cet heureux moment arrive pile quand il le faut: Federer vient, avec brio, de gagner à Wimbledon et de retrouver sa place de numéro un mondial. Ensuite, cette partie de la saison n’est pas la plus lourde pour le maître.  Il ne participe à aucun tournoi avant le 10 août à Montréal et il n’a que peu de points ATP à défendre durant cette période, ni au Canada, ni à Cincinnati la semaine suivante (contrairement à Nadal par exemple). Ainsi, les spécialistes imaginent bien une période très « light » pour Roger. De quoi pouponner un brin avant la reprise des choses sérieuses, le 31 août à l’US Open.

Lire la suite »

Posted in People, Sport, Tennis | Tagué: , , , , , , | 3 Comments »

Grippe A/H1N1, la planche de salut pour nous autres journalistes

Posted by dragon buté sur 21 juillet 2009

Vite, vite, un sujet à étirer comme un élastique

Vite, vite, un sujet à étirer comme un élastique

Travaillant dans les médias depuis quelques années maintenant, j’ai des difficultés à appréhender la manière dont le public voit et comprend son journal, téléjournal, site d’information ou son émission de radio. Je me demande donc si ce public se rend compte à quel point l’été est une période difficile pour nous, les journalistes. Car c’est l’époque du « Grand Vide », du « Grand Rien ». Du manque d’informations, quoi.

Les administrations fonctionnent au ralenti (à part l’Office fédéral de la statistique, Dieu le bénisse), les entreprises aussi, obtenir une interview est une gageure (« Il est en vacances », entend-on à s’en percer les oreilles).

Les politiciens quant à eux bronzent ou prennent des cours d’allemand, car ils ont bien compris que le téléjournal ne fait pas autant d’audience que d’habitude. Donc pas besoin de se fatiguer, sauf pour ceux qui entrent dans la course au Conseil fédéral, mais ceci est une autre histoire.

Lire la suite »

Posted in Médias, Politique internationale | Tagué: , , , , | 4 Comments »

J’aime j’aime pas (2): des orages d’été à la crème brûlée

Posted by blongo sur 18 juillet 2009

Badaboum!

Badaboum!

Quelques semaines après un premier regard sur le quotidien, ses petites douceurs et ses grands tracas, voici une deuxième version de J’aime j’aime pas. Toujours aussi subjectif, toujours sans prétention.

J’aime les orages d’été: rien de plus grisant à regarder du coin de son balcon. Surtout de nuit. Des éclairs toutes les dix secondes, des coups de tonnerre à faire trembler les éléphants, de la pluie à n’en plus finir. Le spectacle est toujours magnifique. On pense que cela ne s’arrêtera jamais, on entrevoit des peurs de fin du monde, on s’imagine dans un film d’horreur, on distingue des ombres inquiétantes au bas du mur d’en face. Le mieux, c’est quand la lumière est brutalement coupée après un nouveau coup de Trafalgar. La quête effrénée des bougies, la panique jubilatoire et les moments particuliers à la lumière chancelante de la flamme. Mais il me semble que c’est de plus en plus rare; les fils électriques seraient-il devenus plus vigoureux?

J’aime pas les orages d’été: faut pas déconner, ça fait quand même un petit peur cette histoire d’orages. Surtout de nuit. On tremble à chaque coup de tonnerre, on enrage de ne pas pouvoir dormir, on grogne de voir tomber de la grêle sur sa voiture. Et on est mouillé, désespérément mouillé. Et cela sans parler des éboulements, des caves inondées et des trains en carafe. Orages au désespoir…

Lire la suite »

Posted in J'aime j'aime pas, Société | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Panique sans l’oreillette

Posted by Van Breukelen sur 15 juillet 2009

oreilletteDonc le Tour de France que je ne regarde plus depuis quelques années sombre dans l’ennui le plus total. Il semblerait que le Tourmalet n’a rien suscité, pas la moindre velleité de quoique ce soit et que la semaine qui nous sépare des Alpes s’annonce tranquille.

Seule perturbation prévue dans ce calme plat, l’essai d’une journée sans oreillette. Je trouvais l’expérience intéressante. Depuis que les cyclistes sont des machines pour lesquels on injecte un peu de ceci puis un peu de cela, avant de stocker des réserves de sang par ici qu’on remet en petites doses ces jours-là, l’élément humain avait disparu de ce sport. L’incertitude aussi : Indurain était vainqueur avant même d’avoir commencé à pédaler, puis Armstrong qui voudrait bien décrocher une huitième fois la Lune.

Lire la suite »

Posted in Cyclisme, Sport | Tagué: , , , | 2 Comments »

Federer, le retour du roi à Wimbledon

Posted by blongo sur 5 juillet 2009

En haut du panthéon du tennis

En haut du panthéon du tennis

Quel match, quel match fantastique, quel match extraordinaire, quelle finale de rêve, quelle victoire sensationnelle, quelle beauté, quelle joie! En gagnant à Wimbledon ce dimanche après un match d’une rare tension (voir le déroulement incroyable de la rencontre sur tsrsport.ch), Roger Federer a prouvé à ses détracteurs qu’il est l’incontestable et incontesté meilleur joueur de tennis de tous les temps, si ce n’est le meilleur sportif de tous les temps. Et si quelqu’un n’est pas d’accord, qu’il change de planète!

On en a entendu des vieux crabes accoudés à un bar, des jeunes nabots insolents dans le bus, de naïves nunuches au téléphone, de tristes sires lors d’un repas en famille. Tous, tous ces impardonnables, n’avaient de cesse de gloser et encore gloser, convaincus de leur certitude immuable: « Il est fini Roger », « Federer a sa carrière derrière lui », « Il ferait mieux d’arrêter avant d’être ridicule », « Il a gagné trop d’argent et il n’a plus envie »… Et encore, et encore. De malins limiers autopromus fins connaisseurs de la balle jaune…

Lire la suite »

Posted in Sport, Tennis | Tagué: , , , , , | 3 Comments »

Regina Spektor invente le « classic-pop ». Critique de « Far »

Posted by dragon buté sur 4 juillet 2009

spektorIl y a longtemps, j’ai dû suivre un cours de philosophie. Je n’en ai rien retenu, à l’exception d’une discussion qui s’y était tenue à propos de l’effet de l’art sur l’être humain. Une camarade se demandait pourquoi la musique nous transportait, alors que ce n’était pas le cas (pour elle et pour bien d’autres) pour la peinture par exemple.

Notre professeur avait alors expliqué que la musique nous « touchait » littéralement, que les sons avaient un impact réel sur nos oreilles, un impact physique. En revanche, regarder un tableau pouvait nous procurer une impression, mais la toile n’entrait pas en contact direct avec nos corps et nos sens.

A l’époque, j’avais trouvé l’explication convaincante. Elle ne résout toutefois pas tout. Car si l’on est « touché » par la musique, comment expliquer que certains artistes parviennent à nous « transporter », à nous émouvoir au-delà du raisonnable? La compositeur et chanteuse Regina Spektor en fait partie. Après le succès de « Begin to hope », elle sort cette semaine son 5e album, « Far », qui est sans doute sa meilleure création et la plus aboutie.

Lire la suite »

Posted in Musique | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Culture en miettes (2) : le char de Juggernaut

Posted by Van Breukelen sur 2 juillet 2009

Ce juggernaut a tout d'un "comic"

Ce juggernaut a tout d'un "comic"

Mes petits pères, c’est en regardant l’autre jour Federer humilier Karlovic – « ce n’est pas du tennis » a affirmé notre héraut de ce sport à propos du géant croate – que j’ai pensé au char de Jaggernaut. Qui est en fait plus connu sous le nom de Juggernaut. Enfin, pour ceux qui connaissaient.

Faut quand même dire que Juggernaut est la traduction française du sanskrit Jagannâtha, un des noms de Krishna est que la mythologie gréco-latine n’y est pour rien cette fois. Il a fallu que je lise un auteur québécois pour tomber sur cette expression. Ce qui est révélateur de l’imprégnation anglo-saxonne outre-Atlantique puisque l’expression semble assez connue en anglais. Le char de Juggernaut désigne un engin sous lequel on passe inéluctablement, l’engin en question étant inarrêtable – Wikipédia dit instoppable, mais aucun des deux adjectifs ne semble exister chez mon ami Robert, le gros. Lire la suite »

Posted in Culture en miettes | Tagué: , , , | 3 Comments »

J’aime j’aime pas: des vieilles aux Liaisons Dangereuses

Posted by blongo sur 1 juillet 2009

Quoi de plus ridicule?

Quoi de plus ridicule?

En sortant dans la rue, en paressant sur une terrasse, en faisant ses courses. A chaque recoin de la journée, il est de ces petits moments particuliers qui se présentent devant soi. Des instants que l’on savoure ou qui nous révulsent. Des instants qui ne signifient rien ou qui disent tout. Des gens que l’on regarde en souriant, d’autres qui dégagent du mépris. J’aime j’aime pas. En toute subjectivité et sans portée philosophique, cette nouvelle rubrique de la culotte vise à narrer ces moments ou ces impressions personnels. Différents pour chacun, mais parfois si semblables.

J’aime pas les pigeons: non mais qui a eu l’idée d’inventer ces bestioles inutiles? A-t-on déjà entendu un bruit d’oiseau aussi ridicule et agaçant? Surtout quand il est proféré de manière totalement vile à 6h du matin devant ta fenêtre. A-t-on déjà vu une démarche aussi ridicule, avec ce balancement de tête d’avant en arrière, sans stabilité ni élégance? A-t-on déjà vu une volaille de cette taille concevoir autant de déjections et prendre un malin plaisir à les déposer sur des balcons qui n’ont rien demandé. Et ils ne sont même pas beaux…

Lire la suite »

Posted in J'aime j'aime pas, Société | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »