La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Posts Tagged ‘thriller’

Michael Jackson est mort, une page de la musique se tourne

Posted by patoudoux sur 26 juin 2009

Précoce, spectaculaire, solaire, énigmatique, décrépi, décrié, soupçonné, plus blanc que blanc: en quelques mots, on résume facilement la carrière de Michael Jackson, décédé ce jeudi à Los Angeles d’une crise cardiaque. Cette fin était écrite, même si l’homme, à 50 ans, s’apprêtait à faire son retour dans une tournée triomphale. Les billets s’étaient arrachés, comme si l’heure avait sonné, comme si, maintenant ou jamais, il fallait voir une dernière fois le roi de la pop. Ca sentait la fin, elle est arrivée, et blongo l’avait prédite. Bourré de médicaments depuis plusieurs années, son corps a succombé. Une page se tourne. Michael Jackson était unique.

Il était unique parce qu’à l’heure du numérique, plus personne ne réussira à vendre autant d’albums que Jackson. Estimation de ses ventes: 750 millions, avec un record absolu pour « Thriller » (1982) – environ 100 millions. Il faut savoir qu’un album « décevant » de Michael Jackson, c’est 11 millions de copies, rien que ça, à l’exemple de « Invicible » (2001).

Lire la suite »

Posted in Culture, Musique, People | Tagué: , , , , | 83 Comments »

Il était une fois l’être humain. Critique du cycle de l’homme, de Maxime Chattam

Posted by dragon buté sur 27 juin 2008

J’ai lu tous les romans de Maxime Chattam. J’ai commencé par la trilogie du mal, il y a bien longtemps. Au vu de la qualité de ces trois romans (« L’âme du mal », « In tenebris » et « Maléfices »), j’ai continué. Mais et « Le Cinquième règne » et « Le sang du temps » ont été de grandes déceptions.

Alors quand Chattam s’est mis à la rédaction de son cycle de l’homme, j’ai repris espoir. Il semblait très doué pour les cycles, ce cher Monsieur. L’ambition de cette nouvelle série de romans était de « dresser un portait de l’Homo sapiens moderne dans ce qu’il a de plus troublant », dit l’auteur. Dans « Les arcanes du chaos », Chattam s’intéresse aux dérives de certains hommes avides de pouvoir, avec une optique résolument historique. Puis vint « Prédateurs », qui cherche l' »essence du crime ». Et enfin « La théorie Gaïa », un roman d’anticipation qui narre l’avenir de l’être humain et les bouleversements qui le terrasseront. Le projet était ambitieux, donc!

Lire la suite »

Posted in Littérature, Polars | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

A la fin, une angoisse mortelle étreint mon coeur. Critique de « Rituel » de Mo Hayder

Posted by dragon buté sur 4 juin 2008

Cette semaine devrait être l’une des plus prometteuses de l’année pour le dragon fana de polars que je suis. En effet, Mo Hayder sort son dernier forfait, ce que j’attendais avec impatience. Critique juste avant sa sortie.

Mo Hayder est un véritable ovni dans l’univers du polar. Après deux thrillers plutôt classiques, elle a écrit en 2005 et 2007 deux monuments, coup sur coup. Avec « Tokyo« , elle a réinventé le genre du thriller. Puis elle l’a peaufiné avec « Pig Island » et est devenue la reine du roman le plus noir qui soit. Deux oeuvres marquantes, deux baffes en pleine figure. Ces deux-là sont dans le top-ten des meilleurs policiers jamais écrits.

Une année après le scabreux « Pig Island », cet auteur au talent incontestable revient donc avec « Rituel » [« Ritual » en version originale], qui est la suite de « Birdman », écrit en 2000. Mais alors que Mo Hayder avait atteint la perfection du roman noir, elle revient malheureusement en arrière avec son dernier opus.

Tout commence dans le port de Bristol, où la plongeuse et sergent de police Flea Marley découvre une main orpheline et coupée net. Aidée du flic Caffery, le héros de « Birdman », elle devra enquêter pour retrouver le propriétaire de cette main. Plongée en eaux très troubles, sur fond d’Afrique, de magie noire et rituels obscurs.

Lire la suite »

Posted in Littérature, Polars | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

L’amour, ce sentiment poisseux. Critique d' »Un sur deux » de Steve Mosby

Posted by dragon buté sur 18 avril 2008

 S’il y a bien deux choses qui ne vont pas ensemble, c’est le thriller et l’amour. Comme porter du jaune et du violet. Ou comme une clope avec un jus d’orange.

Ceux qui ont tenté s’y sont cassé la plume. Pas par manque de talent, certainement. Mais c’est le genre qui veut ça. Dans le thriller, l’amour peut être présent, mais en filigrane et par petites touches. Il n’est en aucun cas l’un des ressorts principaux de l’intrigue. Au plus, il explique les réactions de certains personnages. Au plus! Pour le dire crûment, c’est plus souvent du cul que de l’amour.

Avec « Un sur deux », Steve Mosby a tenté l’exercice et l’a assez bien réussi. Rien que pour cela, son premier roman traduit en français vaut la peine… Lire la suite »

Posted in Littérature, Polars | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »