La culotte à l’envers

Regards sur notre monde

Archive for juin 2009

Michael Jackson est mort, une page de la musique se tourne

Posted by patoudoux sur 26 juin 2009

Précoce, spectaculaire, solaire, énigmatique, décrépi, décrié, soupçonné, plus blanc que blanc: en quelques mots, on résume facilement la carrière de Michael Jackson, décédé ce jeudi à Los Angeles d’une crise cardiaque. Cette fin était écrite, même si l’homme, à 50 ans, s’apprêtait à faire son retour dans une tournée triomphale. Les billets s’étaient arrachés, comme si l’heure avait sonné, comme si, maintenant ou jamais, il fallait voir une dernière fois le roi de la pop. Ca sentait la fin, elle est arrivée, et blongo l’avait prédite. Bourré de médicaments depuis plusieurs années, son corps a succombé. Une page se tourne. Michael Jackson était unique.

Il était unique parce qu’à l’heure du numérique, plus personne ne réussira à vendre autant d’albums que Jackson. Estimation de ses ventes: 750 millions, avec un record absolu pour « Thriller » (1982) – environ 100 millions. Il faut savoir qu’un album « décevant » de Michael Jackson, c’est 11 millions de copies, rien que ça, à l’exemple de « Invicible » (2001).

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture, Musique, People | Tagué: , , , , | 83 Comments »

Le bonheur en Provence ou une escapade hors du temps

Posted by blongo sur 25 juin 2009

Les ocres de Roussillon

Les ocres de Roussillon

« La Provence est toujours magnifique. De vastes espaces sont encore sauvages et déserts. On trouve encore ici la paix et le silence qui, dans le monde moderne, sont en train de devenir des articles en voie de disparition. Les vieux font toujours leurs interminables parties de pétanque. Les marchés restent aussi pittoresques et bien approvisionnés que jamais. On a de l’espace pour respirer et l’air est pur. »

L’écrivain anglais Peter Mayle, dans « Le bonheur en Provence », parvient à merveille à exprimer ce que l’on ressent lors d’une escapade en Provence. Le bonheur de vivre, de laisser passer le temps au rythme d’une bouteille de rosé qui se vide. L’art de laisser le temps au temps. L’art de manger, de boire et de profiter. Le tout dans un cadre agréable, splendide, presque zen. A la culotte, on n’a pas vraiment l’habitude de se laisser aller à jouer les guides touristiques. Mais, revenant d’une trop courte semaine dans le Lubéron, votre blongo s’accorde le droit de se bercer encore un peu et de vous bercer aussi. Car la Provence, ce n’est pas qu’une région touristique parmi d’autres, c’est un art de vivre, de bien vivre.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture, Voyages | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quand internet devient le témoin privilégié de la révolte populaire

Posted by patoudoux sur 22 juin 2009

Vous l’aurez sans doute compris, je veux parler de l’Iran, au centre des discussions depuis plusieurs jours, pays que les médias sont priés de quitter prestement. Twitter, YouTube, Facebook: l’information s’est dorénavant déplacée, avec une multitude de vidéos qui témoignent des heurts et du chaos qui règne dans le pays, comme celle-ci:

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Médias, Politique internationale | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Un zeste de famille et une tombée de secrets. Critique du « Prédicateur » de Camilla Läckberg

Posted by dragon buté sur 21 juin 2009

Le PrédicateurLa famille, Camilla Läckberg en est hantée. Ni par la famille modèle, ni par celle qui se déchire, mais par celle qui a érigé le secret et le silence en mode de vie. L’auteure suédoise avait déjà utilisé ce canevas dans « La Princesse des glaces », son premier roman traduit en français. Son deuxième opus traduit, intitulé « Le Prédicateur », ne déroge pas à la règle.

Comme dans « La Princesse des glaces », le lecteur retrouvera avec un certain plaisir la belle Erica Falck et Patrick Hedström, son policier de compagnon. Il sera à nouveau plongé dans l’univers du petit port de Fjällbacka.

A la différence que la petite ville se transforme de glaçon dans l’hivernale « Princesse » en station balnéaire à la mode dans l’été du « Prédicateur ». Changement d’ambiance radical mais même sensation d’étriquement des petites villes de province suédoises, complexées par rapport à leurs voisines plus grandes.

Autre similitude, on l’a dit, la thématique de ce roman policier: la famille et ses lourds secrets. L’enquête débute à la découverte du corps martyrisé d’une jeune touriste. Sous le cadavre sont disposés deux squelettes très anciens.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Littérature, Polars | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Obama et la mouche, Chirac et la sorcière

Posted by blongo sur 19 juin 2009

Sans besoin de faire de trop longs discours, voici deux vidéos qui ont bien fait marrer ces derniers jours. Les acteurs: deux présidents, un nouveau et un ancien, la femme de l’un et la mouche de l’autre. Ou quand Barack Obama interrompt une interview pour tuer sans pitié une petite mouche qui traînait par là. Et quand Bernadette surprend son Jacques Chirac de mari en train de draguer sans aucune gêne, alors qu’elle est en train de parler à la tribune. Les yeux du premier sont aussi noirs que ceux de la seconde. On aimerait ni être l’insecte ni le dragueur. L’une est morte sur-le-champ, l’autre a certainement attendu le repas du soir pour passer à la guillotine. Mais savourons plutôt ces deux moments.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Insolite, Politique internationale | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

« Petite, je voulais devenir terroriste »

Posted by patoudoux sur 15 juin 2009

Valérie Garbani

Valérie Garbani

Non, ces mots ne sont pas de moi (je suis à la rigueur petit, mais pas petite). Un vent de révolte a parfois soufflé sur ma jeunesse, comme sur celle de tout adolescent qui se respecte. Le communisme, Greenpeace, des métalleux qui hurlent leur mal-être… Je me suis identifié, oui. Mais non, je ne revendique pas la paternité de cette phrase qui est aussi le titre de ce billet. Celle qui a fait cet aveu, touchant parce que respirant la sincérité, c’est Valérie Garbani, future ex-conseillère communale de Neuchâtel. Chahutée par sa vie privée, la Neuchâteloise de 42 ans a commis plusieurs esclandres extra-politiques qui l’ont contrainte de démissionner. Elle quittera ses fonctions le 1er juillet.

Dimanche, elle a fait cette confidence, aveu atypique, à l’émission « Mise au point » de la TSR. Regardez plutôt (et avancez jusqu’à 9 min 05 pour assister au passage-clé).

Avec ses yeux d’enfants, elle croyait que les idéalistes n’arrivaient pas à grand chose. Une enfance pauvre, un goût de révolte, de la rage. Puis elle est devenue militante, s’est engagée en politique pour devenir une socialiste efficace. Un bel exemple de raison. L’exemple que tous les terroristes et les casseurs devraient suivre, en somme. Certes, Valérie Garbani n’a pas le monopole de la raison. Certes, la Suisse est un pays aux nombreux privilèges et il y est sans doute plus facile qu’à Bassorah de choisir la politique plutôt que les armes. Mais si je pensais que les idéalistes n’arrivaient pas à grand chose, je me métamorphoserais sur-le-champ en terroriste. Et vu la lenteur du système suisse, peut-être que tous les politiciens suisses me suivraient… Eloge de la patience.

Bref, tout ça pour dire que j’aimais bien Valérie Garbani, politicienne sans faux-semblant qui défendait les p’tites gens, comme on dit chez nous. Si naturelle que les vagues de sa vie privée ont submergé son engagement professionnel. A seulement 42 ans, elle est passée sous la Coupole fédérale et à l’Exécutif de la capitale neuchâteloise avec, de l’aveu même de ses adversaires, une excellente maîtrise des dossiers. Sa présence sur l’échiquier politique va nous manquer. Bon vent à Valérie Garbani. Et qui sait, ce n’est peut-être qu’un au revoir…

Patoudoux

Posted in Politique suisse, Société, suisse | Tagué: , , , | 1 Comment »

Culture en miettes (1) : les toiles d’Héliogabale

Posted by Van Breukelen sur 12 juin 2009

imeldact5Tout le monde connaît Imelda Marcos. Sans doute même plus maintenant que Ferdinand, son mari dictateur qui a ruiné les Philippines. Que sait-on d’Imelda ? Qu’une fois embastillée, on a découvert dans son ancien palais sa collection de chaussures : 2500 paires au moins. Largement au-delà de l’inimaginable, puisque qu’elle pouvait changer de chaussures trois fois par jour et ne jamais porter la même paire pendant deux ans et demi – en supposant par ailleurs que pendant ce temps-là, elle n’achète plus de pantoufles, babouches et autres escarpins. Il y a là une forme de démesure irrationnelle qui n’est en fait pas si rare et tient évidemment moins à la consommation de chaussures que de se nourrir du pouvoir de se les acheter de manière illimitée, comme l’illustre brillamment cet article de Lance Morrow du Time.

C’est dans ce même article qu’entre dix-huit références culturelles dont j’ignorais tout, je découvre une anecdote relative à l’histoire de l’empereur romain Héliogabale. Selon l’histoire, selon la légende plutôt, Héliogabale, qui a regné comme empeureur de 218 à 222, soit de l’âge de 15 à 19 ans, était un empereur décadent, qui se prostituait, qui avait violé une vestale, qui était cruel.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture en miettes | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Légendaire Federer

Posted by Van Breukelen sur 7 juin 2009

swisstxt20090607_10794307_7

Il l'a fait. Du mérite et au courage...

Le peuple suisse tout entier remercie chaleureusement Robin Söderling d’avoir poussé Rafael Nadal à la sortie du tournoi de Roland-Garros sans lui donner envie de répliquer l’exploit avec Federer. Une main invisible devait être derrière notre Fed national  si on en juge par les très stressantes heures passées devant Federer-Acususo, Federer-Haas, Federer-Del Potro. Cela ne s’est joué à trois fois rien, juste à l’art, au génie hallucinant de saisir l’occasion au bon moment, d’attendre la baisse de régime de l’autre pour lui asséner quelques coups décisifs. Et passer la rampe, malgré la pression, malgré la lourdeur du fardeau que devait représenter cette phrase toujours répétée « This year or never ».

Je n’ai pas vu le Federer éblouissant qu’on avait l’habitude de voir parfois – sauf peut-être contre Monfils. Et sauf lorsque le coup à jouer devenait important. Regardez aujourd’hui le deuxième set : rien de bien tranchant sinon le tie-break, implacable à faire peur. J’ai épongé quelques litres de sueur, et j’en connais qui devaient astiquer les feuilles de leur yucca pour éviter de voir la télé, face à del Potro. A nouveau ces retours de revers chopés à mi-terrain, préludes à une gifle monumentale, du même type de ceux que l’on voyait face à Nadal en 2008. Et en 2007. Et en 2006. Mais pas la même issue, car le grand Argentin a connu une baisse de régime fatale. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Tennis | Tagué: , , , , , , , , | 5 Comments »

Culture en miettes : une nouvelle rubrique

Posted by Van Breukelen sur 7 juin 2009

15899841_1b44e3f11dAhhh la culture. En fouillant de près les archives de ce blog, je constate que notre rubrique culture est pour le moins éclectique, oscillant entre critique de cd et drapeau portugais, en passant par un récit de voyage à New York. Cela m’a donné matière à réflexion et une idée.

Qu’est-ce que la culture aujourd’hui, hmm ? Vaste sujet de dissertation et j’ai passé l’âge de disserter. Mais enfin. On pourrait se contenter de la définition de l’UNESCO: « Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd’hui être considérée comme l’ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l’être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances. » Hmpff. Vous pouvez répéter ?

Pour les besoins de mon exposé, je distinguerai subjectivement et en toute partialité 4 types de culture: la culture de bistrot, la culture confiturière, la culture guillotine, la culture en semis. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture en miettes | Tagué: , , , | 2 Comments »

Les internautes, tous des moutons?

Posted by dragon buté sur 4 juin 2009

Le buzz T-mobile a plutôt bien fonctionné...

Le buzz T-mobile a plutôt bien fonctionné...

Ces derniers temps, je me suis intéressé au phénomène du buzz. Un mot qu’on utilise à tort et à travers. Un mot qui en devient énervant. Mais qui est aussi révélateur d’une nouvelle donne.

Donc, Susan Boyle a été vue par près de 150 millions de personnes. C’est comme si toute la population de la Russie avait cliqué sur la vidéo. Dans un autre registre, l’événement créé par T-Mobile à Londres, durant lequel plus de 13’000 personnes ont notamment chanté « Hey jude », a aussi été visionné des millions de fois sur Youtube.

Les exemples ne manquent plus. Bons buzz, mauvais buzz, l’important c’est le nombre de « views » sur Youtube, c’est la rumeur qui court, qui vole.

On sait aujourd’hui, avec un nombre d’exemples conséquent à l’appui, qu’un buzz peut faire beaucoup de tort. Il n’y a qu’à voir dernièrement l’exemple de la vidéo de Domino’s Pizza dans laquelle des employés crachent sur des pizzas qu’ils préparent. Certaines sociétés en prennent plein la gueule, si vous me passez l’expression. Et cela, ça me fait doucement sourire.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Internet, Médias, Société | Tagué: , , , , | 3 Comments »